lundi 26 octobre 2015

Manger mieux le retour !



Voilà bien longtemps je vous parlais de ma nouvelle expérience nutritionnelle! Et je vous avais promis de refaire le point un mois plus tard... Bon trois mois plus tard! Voici mon bilan ^^

Je vous avais fait un topo sur comment j'allais me nourrir... Et bien là je vais vous dire ce qui ce passe vraiment!

Petit déjeuné !  Musli sans sucre (que je trouve sur mon drive) nature, aux fruits secs ou aux noix (noisette, amande, noix) arrosé de lait de vache (le soja nature c'est infecte et le lait d'amande est super sucrée)... J'ai l'intention de prendre un yaourt au soja maison à la place, ou de me préparer des petits biscuits à base de musli (je vous donne la recette dès qu'elle est parfaitement valisée)... Un thé ou une tisane.

10h! Euh rien... en faite je me prépare un thermos de tisane et je le bois dans la journée.

Déjeuné! Au début, je mangeais beaucoup trop... Depuis j'ai opté pour des petits contenants, vous savez les contenants pour les purées de bébé :D. Du coup, je décompose mon repas comme ceci : 
  • Une entrée de légume (crudités, soupe, légume cuit),
  • Un plat de 2 légumes et 1 légumineuse,
  • Un peu de féculent un jours sur deux (tarte de légume, lasagne, ravioli, riz...)
  • Un fruit.
14 h! Comme pour 10h lol
16 h! Là rien, c'est pour ça que je mange le musli le matin, car j'ai mon apport journalier en noix, noisettes et autres amandes le matin. Si j'ai faim je mange une pomme, sinon des fruits sec ou rien...

Soupé! Alors c'est au soupé que je régule mon appétit du lendemain, si j'ai eu faim toute la journée, je vais me servir des féculents, sinon je reste sur le schéma suivant :
  • Une soupe ou un plat végétarien contenant au moins 3 légumes,
  • Une salade ou autre crudité,
  • Un fruit.

Boisson! Pour le moment, j'achète des eaux type St Yorre, qui ont un petit goût salé et surtout elle compense l'acidité de l'alimentation moderne. Mais nous avons l'intention de d’invertir dans une machine à gaz pour utiliser l'eau du robinet et réduire nos déchets plastiques... Alors je cherche un moyen de compenser le "sel" de ces eaux...

Pour le reste !

Je m'étonne de voir que je ne mange de la viande ou du poisson que le week-end (sauf si j'ai un reste que je déguste la semaine). Je trouve ça plus facile à gérer finalement. Mon mari et mon fils mangeant le midi au travail ou à l'école, je me concocte des petits plats végétarien la semaine et j’intègre de la viande le weekend.
J'ai remplacé tout mes céréales, farine, pâte et riz par leur homologue complet. Le sucre blanc n'est plus dans mes placards, je le remplace par du sucre complet (en cas de recette sèche) ou par du miel ou du sirop de goyave pour les recettes humides (je fini les mises aux points et je vous dit tout!) Par contre j'ai bien du mal avec les remplaçant du lait de vache, je vais tester d'autre alternatives pour le petit déjeuné...

Bilan à 3 mois!

Alors comme je vous l'ai dit, entre mes prévisions et mes actes il y a un peu de différence!

Au début, je me préparai des des menus avec presque 7 parts de légumes par repas... C'est bien mais c'est un peu volumineux... Alors, je me gavais de crudité et autre légume cuit, je ne consommais plus de féculents... Bilan: j’avais faim. Sachant que 7 parts de légume c'est le minimum par jours, j'ai déjà réparti ma consommation sur la journée. Puis, comme mon fils me fait pas mal de petit reste, j'ai opter pour le style bento. Ce qui me permet de varier les plaisirs en maitrisant le volume. J'ai ajouté des féculents à mes menus un midi sur deux en moyenne et le soir de temps à autre et j'ai pris un rythme de croisière. J'en était arrivé à me dire :
"Tien je vais faire quoi avec ma salade de haricot? Ah oui des samoussa d'aubergine et des carottes rappées au 4 épices!"
J'ai commencé à perdre du poids, je me suis sentie en forme et motivée! Je n'avais pas faim, j'ai réduit mes déchets. J'ai repris la piscine avec mon fils (autant dire que ne fais que très peu d'exercice) mais je bougeais quand même :)

Puis, j'ai reçu mes parents à la maison... J'ai commencer par leur faire des plats types salades mélanges, purée carotte / poids-chiche accompagné de poulet, mais hélas j'ai aussi repris le pain blanc, les pâtisseries à la farine blanche... Si bien que je me suis sentie un peu fatiguée et lourde... Ce sont des "erreurs" banales! La prochaine fois, je proposerai plus de crudités en entrée, du pain aux céréales plutôt que du pain blanc et mon métabolisme sera moins perturbé, par contre celui des invités lol

Ce qui est agréable dans ce nouveau mode de consommation, c'est de se créer des recettes, se préparer des menus varié avec les restes! C'est redécouvrir la texture et le goûts des fruits frais! Mélanger des légumes entre eux, c'est les rendre plus savoureux et c'est découvrir des mariages incroyablement réussit ^^ Le tout sans effort, sans culpabilité et sans balance lol
Alors au vu de ses résultats positifs, je vais continué sur ce chemin et je vous tiens au courant dans 3 mois ;)

Bonne journée à tous!



vendredi 21 août 2015

Hachit parmentier 100 patates!



Désolée pour la référence dans le titre mais je me devais de vous la faire ;)! 

Aujourd'hui une recette éco-recette qui recycle les restes et permet de manger sainement tout en se faisant plaisir aussi lol

Matériel pour 6 personnes !


  • 2 grosses patates douces
  • 4 grosses carottes
  • des champignons
  • 1 oignon
  • des herbes aromatiques (fraiches ou sèches)
  • de la sauce tomate
  • des restes de viandes
  • un peu de crème de soja (facultatif)
  • Sel, poivre et huile d'olive
  • une salade
  • une vinaigrette à l'huile de colza

Méthode!



Épluchez, coupez et cuisez les patates douces, et les carottes à la vapeur (ou l'eau, dans ce cas gardez un peu d'eau de cuisson pour lier la purée).
Frottez et émincez les champignons. Faites les revenir à sec avec une branche de romarin et réservez.
Faite doré l'oignon dans de l'huile d'olive, ajouter un peu d'épice (à définir en fonction de la viande) si vous le souhaitez et la viande mixée.
Versez la sauce tomate et laisser mijoter un peu.
Pendant ce temps, écrasez les patates douces et les carottes avec un presse-purée car le mixeur donnerait une texture trop élastique. Pour fluidifier la purée ajouter un peu d'eau de cuisson ou de la crème de soja.
Mélanger les champignons, les herbes et la purée dans un saladier.
Dans un plat allant au four, déposer la préparation à base de viande puis recouvrez de purée.
Faites un joli dessin (pourquoi pas un sourire) avec la fourchette et enfournée à 200°C pendants 20 minutes (la purée doit croustiller sur le dessus).
Accompagné d'une bonne salade à la vinaigrette d'huile de colza!

Pour une version végétarienne remplacez la viande par un mélange de restes de lentilles c'est extra!

Bon appétit...

jeudi 20 août 2015

Quand on joue à Sherlock Holmes



Pour faire travailler le sens de l'observation chez un petit grand et l'utilisation d'outil d'observation, je propose de réaliser un jeux de mise en paire qui nécessite une loupe! Je vous explique la fabrication ici!

Hugo à adoré se jeu, d'une part car il devait attraper "les petits poêles" (les images miniatures rondes et avec une poignée) et d'autre part car il devait regarder à travers la loupe. Par contre très vite il a commencé à mettre ses yeux sur la loupe, je lui ai donc montré le bon geste et il a complété le jeu. ce qui est formidable c'est que par la même occasion il a appris de nouveau nom d'animaux!

Aller j'arrête de m'émerveiller devant ce jeu et je vais continuer la création de ma poutre du temps ^^

Bonne journée à tous


vendredi 24 juillet 2015

Manger mieux!


 

Je suis de celle qui prenne 2 kg en regardant la vitrine d'un pâtissier, qui sont écarlates quand elles courent et qui malgré toute la bonne volonté du monde n'arrivent pas à tenir leur poids idéal calculer pas l'IMC...

Des régimes j'en ai fait, de toute sorte! Des sachets qui remplacent les repas, faut le dire c'est juste immonde! Des régimes chrono-nutrition qui perturbent tellement la façon de manger qu'ils interdisent toute vie sociale. Et enfin, le fameuse "rééquilibrage alimentaires" suivie par une diététicienne diplômée d'état qui te dit de remplacer le sucre par de l'aspartame, les yaourts par des 0%0% le genre de produits qui n'existe plus ni dans mes placards, ni dans mon frigo...

Mon problème était que je souhaitais connaitre les clés d'une alimentation saine, riche en vitamine, en variétés et en goût... Mais les rouages de l'organisme sont tellement complexes que malgré toutes mes lectures je n'arrivais pas à trouver la bonne solution... Et faut bien le dire, il y a beaucoup de désinformation à ce sujet sur le net! Bref, j'étais perdu dans mon assiette ... Jusqu'au jour où j'ai lu ça : La meilleure façon de manger.
Ce livre est basé sur la lecture et la synthèse des dernières découvertes scientifiques sur l'alimentation, ses effets positifs ou négatifs sur l'organisme.


Le livre!

 
D'une part, je le trouve agréable à lire, il est tout à fait accessible (maintenant il faut tenir compte de ma formation scientifique). Ce livre est précis et complet sans être trop lourd.
Il permet de comprendre à quoi servent les aliments, il donne des conseils sur le choix des aliments, la qualité mais surtout il ne vous parle pas de perdre du poids ni d'objectif, il vous explique comment être en forme grâce à votre alimentation.
Enfin, il est adaptable à chacun, et en fonction des convictions de chacun (végétarien, mangeur de viande, adepte de la cuisine...). Par contre, il n'aidera en rien, ceux ou celles qui ne veulent absolument pas cuisiner... et pour cause il fait la guerre à la société de consommation et ses plats préparés plein de sucre, de sel, colorant et autre conservateur qui transforme vos enfants en montre et vous oblige à 15 séances du yoga par jour pour vous sentir zen 10 minutes ;)


Le contenu!

Comme je suis une fervente adepte du respect de la propriété intellectuel, je ne vous révélerai pas le contenu de ce livre même s'il est basé sur des publications scientifiques (et que ce concept me ressort par les trous de nez!), le travail de synthèse des auteurs se doit d'être reconnu... Je vous insiste par contre à le lire, car ainsi vous comprendrez mieux les choix à faire pour une meilleure alimentation. Et si vraiment vous ne voulez pas le lire, finissez cet article et allez lire les recommandations brésiliennes :)



Que m'a apporté ce livre?


Je vous dis plus haut que je ne vous donnerai pas le contenu de ce livre, par contre je suis toute disposée à vous dire ce que je savais déjà et ce que ce livre va m'inciter à faire : D

Je savais déjà que l'évolution d'un organisme (ici l'être humain), se fait pas des mutations génétiques spontanées qui sont favorisées quand elles sont utiles!

Pour être plus claire, un papillon de nuit fluorescent, va se faire manger plus vite qu'un autre papillon de nuit bien sombre... Les sombres auront le temps de se reproduisent PAS les fluorescents, il ne restera après plusieurs générations plus que des sombres...

Pour en revenir à l'être humain, voilà des millions d'années que nous nous nourrissons de cueillette, pêche et un peu de chasse. Puis nous avons créé des modifications comme la cuisson, fermentation et levain (avec la création du vin, de la bière et du pain^^). Ces découvertes sont suffisamment vieilles pour penser que nos organismes ont pu s'adapter à ces changements de consommation j’entends par là : modification de la flore intestinale, croissance de plus en plus tardive des dents de sagesse et réduction de la taille des canines Dracula a peu été qu'un homo sapiens non évolué en homo sapiens sapiens! Woua, je viens de faire une découverte fondamentale lol


Par contre, l'apport extraordinaire de sel, de sucre de notre alimentation actuelle date du siècle dernier... Ces apports excessifs perturbent le rouage de l'organisme, tant d'un point de vue biochimique (pH, osmose) que physique (fonctionnement de l'intestin par exemple). Il est tellement énorme et soudain que même toute la bonne volonté Darwinesque possible, les mutations spontanées ne suivent pas... Du coup nos organismes non plus! 


Je savais aussi après cette lecture qu'il fallait arrêter les laitages contrairement à ce que nous conseille notre empoisonneur de gouvernement! Qu'il s’agisse d'éducation ou d'alimentation il mérite un ZÉRO!
Juste une remarque très personnelle, je vous assure que les agroalimentaires font tout pour nous aider à muter au vu des saloperies qu'il ajoute à l'alimentation, mais ça provoque plus de cancers que de mutations conservées ;)

 Donc, je savais qu'il fallait retourner à une alimentation plus sein, moins riche en sucre et en sels... Ce livre me l'a confirmé et m'a expliqué pourquoi et comment! Et il m'a donné les clés qu'il me manquait !
Comment je vais m'y prendre?

Après la lecture de se livre, j'ai d'abord évalué mes points forts et mes envies:

  • Je cuisine et fais beaucoup de choses moi-même, je peux donc maitriser tout ce qui se trouve dans mon assiette. Je voudrais retrouver un maximum de naturel dans ce que mange et surtout aider mon fils à prendre de bonnes habitudes alimentaires. Je ne suis pas difficile et je mange facilement des légumes et je bois de l'eau au goût bizarre ^^ Je voudrais réduire ma consommation de viande mais pas devenir végétarienne.
  • Je ne bouge pas beaucoup, le tricot et la couture sont des activités sédentaires et je passe beaucoup de temps à mon bureau. Je n'ai absolument pas le temps de faire du sport si ce n'est que le ménage...
  • Je voudrais trouver une alimentation qui convienne aussi bien à mon fils, mon mari et à moi...
  • Je ne veux pas faire de régime !!!!
 
Alors voilà, je me qualifie de pseudo-vegétarienne sédentaire!

Petit déjeuné ! Pain complet aux céréales beurré, fruit ou Musli sans sucre aux fruits secs arrosé de lait de soja et café!

10h! Thé vert

Déjeuné! Crudités assaisonnées avec vinaigrette à l'huile d'olive, une demi-assiette de légumes un quart d'assiette de légumineuses, deux cuillères à soupe de féculents complets (si j'en ai des cuits de la veille lol) et un fruit. Un café  

14 h! Thé vert 

16 h! Chocolat 85% de cacao, amende, noisette, noix et autres cacahouète nature! Un fruit

Soupé! Crudités assaisonnées avec vinaigrette à l'huile de noix ou colza, une demi-assiette de légume un quart d'assiette de légumineuses un fruit et une tisane.

Boisson! Les tous arrosés d'eau gazeuse ou riche en minéraux!

En plus:

 Trois fois par semaine ce sera : un poisson gras, un poisson blanc et une viande (alternance entre la blanche, la rouge). La charcuterie sera encore en plus mais par plus d'une fois par semaine.

Les œufs c'est quasi à volonté 5 par semaine si on veut, donc dans les pâtisseries et pourquoi pas à la coque :) 

Les fruits c'est mieux frais ou sec, les jus n'apportent que le sucre... et les compotes sont moins riches en vitamines. Alors depuis peux je suis adepte (enfin mon fils) des mixe bananes-fraise / melon-menthe...

J'abandonne le sel de table et pour la cuisson je prendrai du sel de Gérande non raffiné. Les herbes aromatiques et les épices compensent largement le sel. Et une semaine suffit pour se déshabituer. 

Je remplacerai un maximum le sucre par du bon miel dans mes recettes de desserts (50g de miel = 100g de sucre), et au pire j'utiliserai du sucre complet.

Dans mes placards je ne mettrais que des céréales, de la farine complète, je vais tenter de cuisiner uniquement avec de la farine complète ou au moins semi et du miel... C'est la même chose mais avec un apport calorie / nutriment plus intéressant.

Le lait de vache sera remplacé par des jus d'amande ou de soja pour moi et les yaourts. (mon fils continuera le lait de vache dans ses biberons). Qu'en au fromage, on le réserve pour le weekend!

Voilà 3 semaines que je mange comme ça, pour ma part (quand je dors bien) je suis très en forme, plus motivé et plus concentrée. Hugo mange très bien, il a redemandé dès la purée de carottes / pois chiche. Mon mari a goûté avec plaisir mes nouvelles recettes et pour un adepte de la "mal bouffe" il a adoré mes salades et autres gâteau venga :)
  
Je vous en reparlerai plus tard, car forcément c'est tout nouveau, mais je vous conseille vraiment de lire ce livre et surtout de l'ouvrir très souvent! 

A dans un mois pour un tour d'horizon! 

Viva le chili!



Aujourd'hui je vous propose une recette salée! Celle du chili! En effet, le chili est un plat complet, on y retrouve légumes (tomate, oignon), légumineuse (haricot rouge), féculent (maïs) et viande! Le curry _qui soit dit en passant est un mélange d'épices qu'il contient est un très bon antioxydant, il va donc jouer un rôle dans la prévention de cancer, du vieillissement, le curcuma a aussi des vertus protectrices du foie! Le piment est une source de vitamine E et de capsaïcine qui stimule le métabolisme basal tout en augmentant la sensation de satiété! Joli coup de poker pour un plat si simple :)


LISTE DES INGRÉDIENTS :


4 piments oiseau
2 cuillères à soupe de paprika 
2 cuillères à soupe de curry 
1 oignon 
1 échalote 
3 cuillères d'huile pimentée 
1 branche de thym sel-poivre
140g de maïs
250g de haricots rouges égouttés 
400 gs de chaire de tomate réduite en purée (soit environ 500g de tomates émondées et épépinées) 
400g de viande hachée


Mettre dans votre poêle trois cuillères à soupe d'huile pimentée, faire revenir la viande hachée.
Ajouter l'oignon et l'échalote émincés.
Quand tout est bien doré ajouter la purée de tomates, les épices et faite mitonner les tous 20 minutes.
Ajouter les haricots rouges et le maïs et servir dès que tout est bien chaud...

Inutile d'ajouter du riz, cette habitude européenne n'a de but que de réduire la force du piment. Vous ajoutez inutilement des féculent au plat qui en contient suffisamment pour un sédentaire, réduisez la dose de piment pour ceux qui ne sont pas habitués ... Accompagné d'une bonne salade de fruit de saison, voilà un menu sain et plein d'énergie.

Bon appétit :)


mercredi 22 juillet 2015

Des légumes, des légumes et encore des légumes! Oui mais c'est bon!


Je vous en palais sur Facebook, j'ai lu le livre pour "bien manger" et en ce moment je test! Je vous en parle plus longuement dans un prochain article. Cette nouvelle façon de moduler les repas stimule ma créativité et voici une recette de salade pour végétarien (enfin si il mange les œufs non fécondés) sédentaire! Pour les autres vous pouvez ajouter quelques crevettes et une portion de riz :)

 

Mixte végétarien sédentaire pour deux :)

Pour la salade :

100 g de salade verte
100 g de haricots verts cuits
200 g de mini-poivron
200g de carottes
10 tomates cerises
1 échalote
130 g de pois chiche (à cuire la veille)

Pour la sauce :

1 jaune d'oeuf de poule élevées en pleine air!
1 cuillère à café bombée de moutarde
1 peu d'huile de colza
1 cuillère à café de curry
1 cuillère à soupe de graine de lin
des herbes aromatique émincées
sel - poivre

La recette :

Coupez la salade et le mini-poivrons en lanière, les haricots verts en petits tronçons, râpez les carottes et émincez l’échalote. Mélangez le tout dans un saladier et ajoutez les pois chiches.
Faites la mayonnaise en mélangeant énergiquement (ou comme moi avec un fouet électrique) le jaune d’œuf et la moutarde, ajouter progressivement l'huile de colza. Une fois la mayonnaise prise, ajouter le curry, les graines, les herbes, salez un peu et poivrez.
Mélanger deux belles cuillères à soupe de mayonnaise dans la salade.

Cette salade vous fournit 4 portions de légumes (sur les 7 préconisés), une portion de légumineuse pour les fibres, un bon ratio omégas 3 et 6 ainsi que des antioxydants avec la sauce! Pas de viande ni de produit acidifiant, donc on peut saler un peu... Et sérieusement elle est vraiment trop bonne même mon mari (anti-légume) l'adore!

Et bon appétit bien-sûre !

jeudi 11 juin 2015

Réduire ses déchets facilement !


Le TRI


Le recyclable : Un sac sous l'évier pour les déchets recyclables (attention rincez et séchez bien vos boîtes de conserve, bouteille sans bouchon sinon ça vire au carnage)
Les déchets verts : A côté du sac sous l'évier,  du petit seau pour les déchets verts (recouvrez les borts avec les nombreuses enveloppes que vous recevez, du journal si vous n'est pas encore au e-journal, des sacs en papier recyclé de votre magasin bio pour qu'il soit plus facile à nettoyer), certain préconise d'éviter les aliments carnés car ça attire les renards moi je dis si le composteur est fermé pas de soucis!
Les déchets ménagés : Et une poubelle de déchet ménager avec l'optique de réduire vos 2 sacs de 50L par semaine à 1 sac de 25L ;)

Pas de PUB

Les publicités vous en recevez au moins une fois par semaine, le mieux si vous ne les lisez pas c'est de ne pas les recevoir, c'est du papier en moins à jeter mais surtout à produire! Pour cela, il suffit de mettre un STOP-PUB sur votre boîtes ici.
Si vous les lisez, renseignez vous, la plus part des publicités sont accessibles via le net.

Le CHOIX des EMBALLAGES

Privilégier les emballages recyclables voire consignables s'il en excise (certains magasins bio consignent les pots en verre pour les redonner aux producteurs); Alors on privilégie les tetrapack, le verre, le carton. On achètera des barquettes familiales plutôt que portions individuelles (exemple typique du fromage blanc)

Faire SOIT MÊME

Erratum : dans cet article, je vous explique qu'en fabricants vos yaourts maison, vous passer de 98 pots de yaourt non recyclable à 4 opercules de yaourt non recyclable et le reste de déchets recyclables. Eh bien j'ai appris ici que ces opercules sont recyclables, du coup si vos faites vos yaourts maison, vous passer de 98 pots non recyclables à 100%% déchet recyclable.... 



Une sauce tomate faite maison avec des légumes achetés au marché et directement posé dans votre sac en tissus c'est 0 déchet... Une sauce tomate toute prête c'est le pot et parfois même la cartonnette autour du pot... De la même manière avec cette recette de yaourt maison nature sucré, avec 1kg de sucre (recyclable), 13 bouteilles de lait (recyclable), 4 yaourts nature en verre, vous pouvez fabriquer 98 yaourts.Le schémas si dessus représente proportionnellement la quantité de déchet que produit la consommation de 98 yaourts. Dans le premier cas, nous choisissons des yaourts commerciaux sans sur emballage, le second nous faisons nos yaourt nous même et utilisons des contenants recyclable au maximum, dans le dernier cas (et j'aimerai atteindre ça rapidement), nous achetons le maximum de produit en vrac ou a l'unité sans sur emballage...

ÉLIMINATION des BOUTEILLE D'EAU

Boire l'eau du robinet et investir dans un soda-stream pour les amateurs d'eau gazeuse. (Enfin, vérifier quand même la qualité de l'eau de votre commune). Il faut savoir que le plastique à complètement coloniser nos océans, une démarche de nettoyage est en place, apprenons à ne pas recommencer à polluer!

CONSOMMER MOINS

 Réduire sa consommation d'objet en tous genres ou privilégier l'occasion ou si vous savez faire recycler vos vieux vêtements ou appareil (high-tech, vêtement) privilégier des supports réutilisables ou les prêts / location (liseuse ou bibliothèque, MP3 plutôt que d'accumuler des livres et CD)

RÉUTILISER / CUSTOMISER

Réutiliser des contenants comme boîte de stockage.

ÉVITER le JETABLE

Acheter ou fabriquer dans de vieux drap des serviettes en tissus, des lingettes lavages et surtout tentez les couches lavables c'est 50L de déchet en moins par semaine et par bébé...
Les mouchoirs en tissus sont maudis par les médecins, oui mais alors qui n'a jamais réutilisé son mouchoir en papier?

ACHETER SANS EMBALLAGE



Acheter en vrac, pour vraiment éliminer les déchets, vous devez vous munir de sacs en tissu que vous remplirez de votre vrac ou de contenant que vous réutiliserez à chaque fois.
Pour aller plus loin vous pouvez demander à votre boulanger de ne pas emballer votre pain, refuser un sac en plastique pour emballer vos médicaments, emmener vos propres emballages (boite plastique ou verre refermable) à la boucherie (aucune norme d'hygiène n'oblige votre boucher à emballer la viande. Par contre essayer d'y aller les jours de faible influence car il est obligé de tarer sa balance à chaque fois rien que pour vous). Enfin, trouver une ferme de vente direct de lait.





mercredi 10 juin 2015

Et si on essayait?


Ici

La permaculture est un mode de vie qui s'applique au potager mais aussi dans nos gestes au quotidien! C'est dans cette optique que nous vivons, nous essayons progressivement de réduire notre impact sur l’environnement. En mangeant mieux et en privilégiant les circuits courts, nous réduisons notre impact écologique (moins de transport, moins d’emballage, moins de pesticide, le mieux-être des producteurs). En triant nos poubelles nous réduisons nos déchets, on apprend comment fonctionne la nature par l'observation. En réduisant notre consommation (nous achetons nos portables d'occasion et les changeons quand ils sont cassés uniquement, achetons moins de vêtements ou privilégions les occasions), nous encourageons la production de qualité et respectueuse de l'être humain. En cultivant notre potager et en l'aménageant nous nous interrogeons sur la meilleure optimisation de temps, d'argent et de l'espace : ça nous fait réfléchir, nous donne la matière première pour sortir du système... En optimisant nos déplacements nous réduisons notre production de gaz à effet se sert (en attendant LA voiture hybride ou le bon réseau de transport en commun) en éduquant notre enfant comme nous le faisons, nous mettons en lui l’espoir d'une nouvelle humanité, plus réfléchi, curieuse, inventive et sûre d'elle....

Cette façon de vivre, est un ESPOIR que j'ai envie de le partager maintenant avec vous! Je vous parlais de permaculture, mais je ne me suis pas dit un jour "tien c'est quoi ça, si je vivais comme ça à partir de maintenant". Non en fait notre mode de vie est un mélange de notre éducation (on tri depuis toujours), de nos connaissances (blog, livre, émission) et de notre curiosité (c'est quoi cet E417?) et de notre facilité à tester des techniques innovantes (t'as vu ce nouveau concept : jardiner sans travailler la terre? on essaye?) et de CROIRE EN NOUS! Et nous sommes en venue naturellement à une démarche de permaculture sans y mettre de nom... C'est en m'informant sur la permaculture que je me suis rendu compte que nous étions dans cette démarche!

Je poste ce billet, pour vous inviter à faire de même, vous faisant prendre compte que vous êtes déjà plus ou moins dans cette démarche et vous encouragez à aller plus loin! Il faut savoir que des démarches se recoupent et c'est justement le principe de la permaculture regarder dans son ensemble; alors pour être plus simple je vais liter des choses à faire, mais il y aura forcément des redondances par exemple faire ses yaourts maison, c'est éliminés les additifs qui peuvent avoir une mauvaise influence sur notre organisme, mais c'est aussi réduire ses déchets : les contenants de vos yaourts, vous les réutiliser à l'infini, si votre matière première est dans des contenants recyclables de 12 pots de yaourts dans la poubelle vous passez à 0 déchet... et enfin en faisant participer votre enfant dans la préparation des yaourts, vous l'éduquez et lui donner le goût de savoir avec quoi c'est fait!

Alors pour ne pas vous faire un article de 50 pages, je vous propose de poster régulièrement des listes de choses à faire pour vivre en plusieurs osmoses avec la nature. Cette liste ce sont des choses que nous faisons déjà pour vous assurer la faisabilité des choses ;) ou que nous allons mettre en place pour nous motiver (en gras dans les articles). On commencera par la réduction des déchets :)

Je vous encourage à poster vos idées, vos questions et vos progrès après chaque article ou sur la page Facebook du blog!

A très vite!


lundi 11 mai 2015

Une poule sur un mur!


Au goûté chez Toi, moi, euh! souvent c'est compote et yaourt maison et un petit biscuit! Sauf que ce n'est pas facile de trouver des biscuits sans huile de palme (y en a même dans les biscuits bio...) et sans additifs super-stimulant et dangereux pour la santé! (Je vous parle de ces additifs ici)
Alors pour varier les plaisirs et éliminer tous les additifs non désiré, j'ai décidé de faire des biscuits maison! J'ai déjà commencé avec les petits beurres qui se conservent 3 semaines sans problème dans une boîte à biscuit en fer, puis pour faire varier les plaisirs, j'ai décidé de tester les "cocottes maison" : les "courquitos" (nom trouvé par mon mari qui a validé la recette ce qui est un bon indicateur de la qualité!)
Pour cela, j'ai regardé la liste des ingrédients et avec un savant produit en croix (1 oeuf = 50g = 4.6% du total) j'ai écrit ma liste de courses :

  • 500 g de farine de blé (T80 ou même T65 pour les adeptes de la farine complète)
  • 250 g de sucre roux (bio et complet c'est encore mieux)
  • 120 g de graines de sésames (ou de lin)
  • 40 g de graines de tournesol
  • 120 g de beurre demi-sel
  • 73 g d'huile (mélange type isio4)
  • 1 œuf
  • 6 g de sel de Guérande
  • 1 cuillère à café de bicarbonate de soude

Faire fondre le beurre et mettre tous les ingrédients dans le robot. Mixer et ajouter un peu d'eau pour faire prendre la pâte! Bon ok, désolée à la main ça prend un peu plus de temps!
Mettre au frigo une heure pour pouvoir étaler la pâte sur du papier sulfurisé et couper à l'emporte-pièce. Si vous êtes pressé (comme un citron) vous pouvez aussi faire des boules de pâte de la taille d'une noix et les écraser, ça vous évitera de passer par la case frigo!
Enfin, enfourner les tous 20 min à 150°C. 

Vous pouvez conserver vos merveilles au moins 2 semaines dans une boîte à biscuit en fer (ici les biscuits ont été manger en 2 semaines, donc si vous êtes moins gourmand n'hésitez pas à préciser cette info^^).

Sinon, il m'a fallu 1h préparation, cuisson et vaisselle comprise pour 2 grosses boîtes de gâteaux. De plus, d'après mon savant calculé, même en utilisant des ingrédients bio, j'ai divisé le prix par 2,7...soit 0,48€ le kilo au lieu de 1,32 €.


mercredi 29 avril 2015

Les images séquentielles!


Pour faire travailler la logique aux enfants, voici des images séquentielles! Pour Hugo la première présentation n'a pas fait mouche, mais pas plus tard qu'hier, il a demander à jouer ensemble avec les images séquentielles! Je vous dit comment les fabriquer et les présenter ici.

Bonne journée à tous


lundi 27 avril 2015

Le sac de "bourse brun"


 Je vous ai déjà parlé de la passion de mon fils pour Ours brun? Si si ici! Et bien, chaque soir nous regardons deux épisodes de "Bourse brun" et nous regardons systématiquement Ours brun rentre à l'école! En effet, nous avons inscrit Hugo à l'école le mois dernier et il va faire sa rentrée mardi 28 avril 2015! Ce qui n'est pas sens lui faire plaisir (je vous dis tout sur le choix de l'école, le pourquoi avoir commencé aussi tôt et en cours d'année ici).

Pour marquer le coup j'ai fabriqué à mon "Bourse blond" un petit sac d'école maternelle! Je me suis beaucoup inspiré de ce modèle. Mais j'ai vraiment fait des grosses modifications. En effet, les bretelles ne sont pas réglables et le sac ne se tient pas! C'est pourquoi je vous propose un pas-à-pas!

Alors pour faire un sac de "bourse brun" il vous faut :

  • Du tissu en toile induite (finalement, je conseillerai peut-être la toile cirée qui est plus épaisse et rigide), ici Hugo a choisi un superbe imprimé bleu à poids blanc ;) Il tient de moi son goût pour les tissus!
  • Du tissu pour la doublure, encore mon tissu à carreaux, idéal pour ce type de fonction.
  • De la sangle d'environ 3,5 cm de large. Il vous faut 130 cm. Nous avons choisi du jaune, car c'est la couleur préférée d'Hugo et aussi parce que le sac d'Ours brun est bleu et jaune!
  • Des accessoires de réglage de sangles.
  • Selon le tuto présentez ci-dessus, vous aurez besoin de 250 cm de biais, c'est ce que j'ai pris, un biais assorti à la sangle. Mais comme je vous le disais, le sac ne se tient pas très bien je conseille donc d'acheter du biais galonné ici.
  • Un carton épais pour faire le fond du sac.
  • Un crayon de couleur jaune (ou un bouton).
  • De la colle à tissus.
  • Du fil assorti au tissus et une machine à coudre.
  • Un fer à repasser pour ouvrir les coutures et donner à votre travail un aspect plus pro!

Si je comptes le temps de réflexion pour les modifications du tutos et les vérifications associées, la fabrication des boutons, il m'a fallu environ 4h pour faire le sac...

Aller c'est partie!

Préparez les bretelles:

Coupez des rectangle de 26 x 10 cm dans la toile, pliez en deux ces rectangles deet faite une couture que vous ouvrez au fer.
Coupez la sangle en deux morceaux de 35 x 30 cm et 37 x 30 cm.
Assemblez comme sur la photo les sangles.
 
 Puis faire passer la sangle dans le rectangle de toile (attention, la couture de la toile doit être dans le dos de la sangle).

Coudre au-dessus et retourner votre travail!


Pour la poignée:

Repérez le milieu de la sangle. Pliez en deux sur cinq centimètres de chaque côté du centre et faite une couture pour maintenir.

Faites des ourlets de 0,5 centimètre au rectangle de 8 cm sur 11 cm (vous aurez un 8 x 10 cm), pliez le en deux et coudre. Ouvrez la couture au fer et retourner l'ouvrage. Faite passez la sangle dans la poignée et faite deux points pour fixer.

Assemblage bretelles / sac!

Commencer par découper la toile en deux morceaux de toile de 35 x 30 cm et 37 x 30 cm.
Placer les bas des sangles à 5 cm des bords comme sur la photo et faite une couture.

Placez le ensuite le haut des bretelles à 5 cm des borts et 22 cm du bas.
Fixez dessus la poignez comme sur la photo, assurez-vous que rien ne dépasse et faite une couture rectangle / croix!

Ça ressemble déjà à un sac!


Pose de la doublure!

Pour le sac deux options s'offre à vous :

  • Vous avez acheté du biais classique. Posez la doublure à plat posez votre sac en toile dessus envers sur envers. Découpez-le gabari (profitez-en pour arrondir le devant du sac). Laisser un peu de tissus dépasser du côté rectangulaire. Épinglez et coudre! Un conseille : commencez par le centre du côté arrondi et descendez. Enfin taillez le dernier morceau et cousez...

  • Vous avez acheté du biais déjà galonné . Faite la même chose mais placer le tissu endroit contre endroit (les bretelles à l'intérieur), laissez une ouverture pour retourner l'ouvrage et fermez avec une couture invisible.
Pour le reste de la conception du sac, vous faites pareils mais vous devez placer votre biais entre les deux morceaux à coudre.

Montage du sac !

 
Cousez les côtés du sac et  placez le biais.
Cousez votre biais, tranquillement car c'est la finition qui tue! 


Préparation du bouton!

Mon fils sait enlever tout seul les buchettes de son manteau. J'ai décidé de mettre une buchette sur son sac, mais comme c'est l'école, je lui fais une buchette en forme de crayon!
Je coupe dans un crayon de couleur jaune un petits morceaux de 4 cm, je ponce le bout et arrondis la pointe.

Je fais deux petits trous dans le mini-crayon pour pouvoir coudre. Je le couds à sa nouvelles places!

Sur le dessus du sac, je fixe une boucle suffisamment large pour ouvrir facilement mais il faut que ça tienne quand même :) 
Pour faire plus simple, vous pouvez prévoir des boutons ou alors simplement des velcros!

Voilà on y est presque!



Prenez le morceau de carton rigide de 28 x 8 cm, recouvrez-le de tissus de doublure et collez le au fond du sac! Voilà un sac digne de tous les "bourse brun" du monde!




Bon j'espère que mes explications et photos sont assez claires, n'hésitez pas à me poser des questions sur ce blogue comme ça tout le monde en profite!

Bonne couture et bonne rentrée à Hugo ^^

jeudi 23 avril 2015

Apéro ensoleillé et de saison!



Quoi de mieux qu'une hummus pour accompagner un petit vin de pissenlit
-Des boulettes de pissenlit? 
-Oui vous avez raisons!

Au menu de l'apéro d'hier soir, un Hummus au radis et des boulettes de pissenlits!

J'ai encore une fois trouvé ces recettes, rapides et originale sur le blog de La cuisine en bandoulière!
L'humus de radis est savamment dosé, la texture est douce, le goût juste ce qu'il faut relevé par l'épice et les herbes. Pour les boulettes de pissenlit, il faut les cuire sans graisse doucement et les retourner doucement. Elles ne sont pas si lourde qu'elles peuvent paraitre et en plus elles sont douces en goût!
A la votre!

Yaourt maison, suite oui mais avec un peut de couture aussi ^^


Voilà, un moment que je réalise mes yaourts maison! J'aime leur texture et leur goût... Mais j'avoue que les yaourts nature ou vanille ne me suffit plus! Du coup, je me suis lancer dans le yaourt aromatisé naturel!

Je commence doucement et donc pour aromatiser mes yaourts je vais utiliser l'infusion dans le lait. J'ai déjà testé différents goûts : citron, lavande, verveine, cannelle.


Pour 7 yaourts aromatisés, bio et onctueux!

  • 1 yaourt bio nature à température ambiante, 
  • 70g de sucre en poudre bio (le plus fin possible), 
  • 6 pots de yaourt de lait entier bio,
  • Des pétales de fleur, des zestes de citron, de la tisane, de la cannelle, bonbons à la bergamote... bref, tout ce que vous voulez faire  infuser!
  • 7 pots à yaourt en verre ou en terre,
  • 1 yaourtière et une casserole
Faite bouillir votre lait et y jeter l'infusion, recouvrir d'un torchon et attendre qu'il redescende à température ambiante.Filtrez!
Mélangez au fouet, le yaourt nature et le sucre, il faut que le mélange soit homogène et le sucre complètement dissous.
Ajoutez un pot de yaourt de lait infusé, mélangez à la cuillère en bois ou Maryse pour éviter la mousse.
Ajoutez un à un les 5 pots de yaourt de lait, en mélangeant à la cuillère.
Répartirez le mélange dans les pots à yaourt.
Mettrez 10h en yaourtière.


Pour reconnaitre vos yaourts!


Eh oui, le drame quand on se lance dans l'aromatisation c'est de reconnaitre les yaourts une fois au frigo! Surtout si comme moi vous faites plusieurs arômes en même temps! Dans un premier temps je me suis ruée sur les gommettes de mon fils! Mais c'est difficile à enlever! Je me devais de trouver une idée rapide à réaliser et réutilisable à l'infini... Pour cela, j'ai réalisé des petits couvercles en tissu style pot de confiture. J'ai ajouté une petite corde pour y attacher les étiquettes ^^.

Comment faire? Rien de plus simple!

Sur un papier (ou tissus), reportez l'ouverture de votre pot de yaourt. Coupez le gabarie n°1.

Refaites l'opération et cette fois-ci agrandissez le cercle de 3 cm. Coupez le gabarie n°2

Reportez le gabarie n°2 sur votre tissus et coupez avec un ciseau cranté ou pas selon vos envies!

Posez le gabarie n°1 sur rond de tissus.

Marquez un point au feutre tout le 1 cm.

Cousez un morceau de laine (avec une aiguille à laine).


Poser votre capuchons en tissus sur le yaourt et faites un nœud et profitez-en pour y glisser une étiquette (faite dans une vielle enveloppe par exemple)!


Voilà, c'est joli et recyclable ^^ 

Vous pouvez aussi tout simplement attacher une étiquette au pot avec un morceau de laine...

  Mais c'est moins jolie :D

À vos yaourts!

jeudi 16 avril 2015

Apéro maison!


Exit le Martini, du balais le porto... 
Voici le "Vin de pissenlit"!

C'est classe n'est pas, fabriquer son apéro maison ça en jette mais en plus si c'est bon c'est encore mieux !

Pour un bon vin de pissenlit, il faut:

1 litre de fleurs de pissenlits (profitez en pour cueillir quelque feuille que vous agrémenterez d'une cuillère à café de miel, d'huile d'olive, de vinaigre de cidre et d'eau, un pointe de sel et hop! Une belle salade),
1 orange et 1citron non traités, 
150 g de raisin sec,
500 g de sucre roux.

  • Cueilliez vos fleurs de pissenlits (uniquement les fleurs) jusqu'à remplir un bocal d'un litre.
  • Ébouillantez les fleurs et laisser 24h.
  • Éliminez les fleurs, compléter à un litre avec de l'eau.
  • Mettez dans un récipient qui ferme mais non hermétique, ajouter le sucre et les fruits, laissez macérer 25 jours en remuant matin et soir (le mieux c'est de le laisser sur le plan de travail, ou pour les accrocs à la caféine à côté de la cafetière ^^).
  • Éliminez les fruits et filtrez avec un filtre à café.
  • Mettre en bouteille que vous "fermerez" avec un bout de tissus et un élastique (le gaz doit circuler mais pas la poussière) et laissez sans y toucher 2 mois dans un endroit frais!
  • Filtrez très précautionneusement à avec un filtre à café et mettre en bouteilles fermées hermétiquement...

A servir très frais comme un vin cuit, vous pouvez le consommer illico ou le laisser vieillir, personnellement je le laisse 1 an avant de le consommer, sa couleur est plus profonde et son goût aussi!

Vous ne regardez plus le pissenlit de la même manière et pour plus d'idée c'est ici!

 

mardi 7 avril 2015

Lapin, poule et cloche! C'est Pâques quoi!



Pâques est encore une bonne excuse pour fabriquer un tas de choses et faire le plein de chocolats pour petit et grand! Maintenant que mon loulou est suffisamment grand pour comprendre ce genre de "légendes" je m'en donne à cœur joie! Et quoi de mieux que de mettre en place une petite décoration composée des personnages de Pâques pour l'aider à concrétiser tout ça?

 Alors voilà, je me suis lancée!

Profitant de la sieste de mon fils et du beau temps, je suis partie d'un pas décidé chercher des branches pour mon arbre à Pâques. Quelques coups, de sécateur plus tard, j'enfonçais les branches dans de la terre humide (mais les peints de mousse de fleuristes sont beaucoup mieux...). Pour décorer, j'ai recouvert la terre de mousse (où niche un petit oiseau) et j'ai ajouté une guirlande de Pâques composée d'un ruban et de fleur en feutrine... L’arbre à Pâques est prêt!

Puis, j'ai préparé des nids. Pour garnir le premier, j'ai cuit dur 3 œufs avec du chou rouge, ça leur a donné une teinte bleutée hétérogène, ma foi je trouve ça carrément beau! Puis, j'ai vidé 3 autres œufs que j'ai trempé dans une teinture à la pelure d'oignon. Celui qui a cassé, est devenu officiellement l’œuf du lapin de Pâques ^^. Enfin, un dernier nid dans lequel j'ai posé un joli lapin en feutrine que ma sœur m'a donnée.

Et un peu avant, j'ai préparé des poules berlingots! La verte avec une jupette sera la maman, l'orange c'est le papa et la verte poids orange c'est leur bébé ^^ C'est très facile à faire! Pour gagner du temps j'ai opté  pour la colle à tissu, je ne suis pas déçu elle est très solide! Pour le tuto des poules berlingots en voici un parmi des centaines ^^
Voilà, je me suis bien amusée pour la création de ma décoration de Pâques et comme je vous le disais ici, maintenant Hugo comprend et commence à croire! Et ça c'est magique!

Et vous, vous avez faits quoi? N'hésitez pas à publier vos photos en commentaire ou sur la page Facebook de Toi, moi, euh!

mercredi 1 avril 2015

Euh! Et si on te fabriquais un jouet pendant que tu joues!



Voilà un petit moment que je vois Hugo aligner un tas de trucs! Les rouleaux de papier toilettes vides que je gardais jalousement pour une autre activité, les cylindres de ses "cubes" en bois, et même les bouts de saucisses dans son assiette! Mais dit donc tu ne serais pas à fond dans l'alignement toi?
De là une idée naît! Je vais lui faire des formes géométriques sur lesquelles Hugo viendra aligner des boules... Il me faut :


Une séance de pâte à sel!


Je prépare les ingrédients : 1 dose de sel fin, 1 dose d’eau tiède, 2 doses de farine. Hugo les verse dans le saladier, commence le mélange avec sa cuillère en bois. Je lisse bien le tout et hop, voici les animaux de la forêt à coup d'emporte-pièce, des boudins et ah tien! Des boules! (Faire sécher au moins 30 minutes et cuire le tout 1h à 100°C).

Une séance de peinture!



Une fois sec, je propose à Hugo une séance de peinture sûr ... autre chose qu'une feuille! Et le voilà qui peint tranquillement son escargot! Quelle œuvre! Et moi, de mon côté, je peignait mes boules! Hugo m'en vole une évidement!  

Une séance de peinture au bouchon!


Très en vogue au RAM et chez ma nounou, je décide de faire l'activité à la maison... Pendant qu'Hugo, bouchpeint tout ce qu'il peut, moi je crée des formes géométriques! Mais tu fais quoi maman? Nooooooooooon ne touche pas à ça!

Un peu de vernie colle plus tard et nous voilà avec un joli jeu d'alignement plutôt en vogue au lieu-dit de Keringar! Je vous parle d'autre jeux éducatifs à fabriquer ici!


Bon amusement....


mardi 31 mars 2015

Je vais peu être dévenir végétarienne!



Je vous le disais sur la page Facebook de Toi, moi, euh! ce soir on a testé une recette de gâteau vegan! 

"Vegan, vegan! C'est quoi vegan?"

C'est le nouveau mot pour dire végétarien limite végétalien! On ne consomme pas ce qui est produit par des animaux dans la souffrance comme les œufs de poule élevés hors-sol!

La recette m'eet venu encore de ce blog! C'est le blog de référence à la maison c'est mon blog de cuisine de référence et vu que c'est moi qui cuisine c'est la référence de la maison! Un mixe entre cuisine française et japonaise le tout avec des ingrédients faciles à trouver... Des dessins au top et des animations extras! Mais je vous laisse le découvrir!
Bref, comme d'hab je regarde la photo et j'en bave meurs d'envie... Puis je lis la recette... 

Euh! Des lentilles?! Bon en même temps je ne suis jamais déçu, on y va!

Hier soir j'ai préparé les lentilles, et ce soir avec mon apprenti chef cuistot on s'est lancé! J'ai bien suivi la recette et j'ai utilisé mon mixeur pour broyer les lentilles dans le lait...

Verdict?

 Ah tombé! C'est fondant à souhait, sucré parfaitement, chocolaté à merveille! Bref!

J'ADORE ET JE LE DIT!!!

Vive la cuisine en bandoulière, vive l'expérimentation et les végétariens!


Bonne soirée à tous!


mardi 24 mars 2015

Bonnet et snood de récup!




Comme je vous le disais ici, j'ai un tas de vêtements à recycler en nouveau habille pour enfant. Le snood d'Hugo devenant trop cour, je me propose d'en refaire un et cette fois-ci d'y associer un bonnet...

Choix du tissu

 
Je choisis un pull en laine fine marron et un tissu à carreaux très coloré.  

 Pour le snood



  • Je vais découper dans le pull un rectangle dont la largeur mesure 5 cm de plus que le tour de tête de mon fils. Ceci permettra d'avoir un tour de coup suffisamment serré mais facile à enfiler et de faire des coutures de 1 cm.
  • Concernant le tissu à carreaux, je fais le même rectangle auquel j'ajoute 5 cm de largeur et de hauteur. Ça me permettra de rattraper l'étirement du pull lors de la couture.
  • Mettre les tissus envers sûr envers et coudre au point zigzag sur 4 côtés.
  • Ouvrez le couturé au fer à repasser.
  • Retourner le tissu et repasser.
  • Pour fermer, joindre les deux côtés ensemble et coudre dans un premier temps à l'endroit (ici côté laine), puis retourne le snood (ici côté carreaux) refaite la même couture. 




Votre snood est prêt!







 

Maintenant le bonnet assorti

  • Faite vous un patron comme celui-ci. Et découper dans chacun des tissus.

  • Puis coudre les lignes de même couleur pour chacun des tissus, séparément. Ouvrir les coutures au fer à repasser (je me répète mais ça fait plus pro).

  • Une fois que vous avez vos deux "bonnets", mettre envers contre envers et coudre le bas ensemble, soyer le plus précis possible afin que les tissus s'apparient le mieux possible... Le mieux est de laisser le tissu courir sous la machine. Laisser un espace de 5 cm pour pouvoir retourne le bonnet et fermer avec une couture invisible.

  • Faites un point avec du fils et une aiguille pour attachez les pointes des bonnets entre elles. 
  • Concernant le pli, fait un essayage et cousez les deux cotés pour qu'il reste en place.
  • Personnellement, j'ai brodé Toi, moi, euh! sur le pli du bonnet et ajouter des petits morceaux de ruban au snood.
 A vous de jouer et n'hésitez pas à faire faite une jolie photo et à la publier la dessous :D

Bonne journée