lundi 30 mai 2016

Bébé de fer dans un pantalon de velours!


J'adore les pantalons en velours et comme je suis contente du résultat du pyjama gaulois, je décide avec le même modèle de fabriquer un pantalon en velours.
 

Voilà des plombes que les découpent étaient faite et que le tissus attendait tristement d'être assemblé. Mais que voulez vous, j'attendais m'a nouvelle machine à coudre!

Je ne fut pas déçu! En effet, tout était parfait et agréable, le velours doux glissait sous le pied de biche. La machine cousait, précisément au rythme de la pédale! Bref un vrai plaisir!

Parlons technique, pour le biais j'ai aussi utilisé un tissu à carreaux que j'ai pliés en deux, le tout c'est de bien découper le tissu pour avoir un ruban de même largeur...

Pour faire passer la ceinture j'ai fait deux trous bordés de points d’œillets. j'aime ajouter quelque point de broderie sur les vêtements que je couds ça donne une petite finition.

Les références : Modèle de couture facile pour adorable enfant, des éditions Fleurus, collection fil en aiguille.

Bonne après midi!

dimanche 15 mai 2016

Du yaourt raté au succulent cake!




J'ai trouvé enfin réussit à optimisé ma recette de yaourt maison, pour qu'ils soient onctueux, sucrés juste comme il faut et homogène... Je vous donne la recette dans un prochain article, promis!

Mais voilà, je me lance dans la création de yaourt aux fruits, chocolat, miel et j'avoue que ce n'est pas encore ça. Comme je n'aime pas jeter et que quand même je ne vais pas avaler ces affreux yaourts immonde, je les réutilise pour faire des cakes! Et voilà comment d'un yaourt raté on arrive à un succulent cake!

Il vous faut:

  • 1 pot de yaourt de yaourt raté (ou pas), pour celui là j'ai utilisé un yaourt au cacao, la poudre de cacao a sédimenté au font du pot!
  • 2 pot de yaourt de sucre roux
  • 2 pot de yaourt de farine complète
  • 1 pot de yaourt de farine blanche
  • 1/2 pot de yaourt d'huile de colza (ou tournesol, bref une huile non parfumé ou alors à la noix si on aime)
  • 1/2 paquet levure chimique
  • 1/2 pot de yaourt de mélange de graine (tournesol, courge, sésame, lin, pavot)
  • 2 œufs

Mélanger les ingrédients sec, puis ajouter le yaourt, les œufs, l'huile. Mélanger avec une Maryse. Quand votre appareil est bien lisse, mettre dans un plat (jusqu'à la moitié). Couvrir avec quelque graines pour décorer. Passer au four 180°C pendant 45 minutes.

Bonne appétit!

jeudi 5 mai 2016

Tu n'as qu'à te tenir à carreaux!


J'ai déjà fabriqué des pyjamas deux pièces à Hugo avec un modèle facile qu'une copine m'a donné pour le bas et un tee-shirt tout simple blanc en coton pour le haut. Oui mais voilà, le truc c'est que plus on en fait plus on prend de l'assurance et donc on a envie de quelque chose de plus complexe, de plus esthétique... Alors j'ai réclamé des livres de modèle de couture pour bébé à mon anniversaire... Et je les ai eu (oui je peux être très persuasive). Je me suis donc illico précipité dans un magasin de tissus pour acheter belles étoffes afin de réaliser des vêtements à mon fils! J'avais envie de velours, de carreaux et de petites fleurs, du coup je suis repartie avec deux coupons un carreau et un velours, les fleurs mon fils ne m'aurait surement pas pardonné ^^
 

Et comme Hugo est en apprentissage de la propreté, j'ai commencé mon ouvrage par le pyjama à carreaux pièces. Pour les détailles, j'ai remplacé le biais par un pliage du même tissu et j'ai brodé le bouton de velours (rond coupé dans un velours) au point de chainette. Pour le haut j'ai juste acheté un tee-shirt en coton blanc. 

Le plus marrant dans cette histoire, est qu'en général, je mets ce pyjama à mon fils après son biberon du soir. Les 240 mL ingurgité lui donnent un bidon digne d'Obélix et le pantalon amplifie l'effet. Ce qui m'a donné l'idée de l'utiliser pour le déguisement de carnaval, mais ça c'est une autre histoire.

Références : Modèle de couture facile pour adorable enfant, des éditions Fleurus, collection fil en aiguille.

À vos machines !

dimanche 1 mai 2016

J'ai lu : La disparition du nombril




Après deux livres sur la guerre (dans le cadre du Swap Guerres mondiales organisé par Iza) je me suis laissée tenter par un lecture beaucoup plus joyeuse! J'ai lu La disparition du nombril d' Emilie De Turckeim éditer par les éditions Héloïse d'Ormesson en 2014. 



RÉSUMÉ :



Dès l'instant où elle découvre le trait bleu sur le test de grossesse, Emilie se confie à son journal et parle de tout, librement : les anecdotes du quotidien, ses amis, ses amours passées et présentes, son fils de presque deux ans qui babille... Et surtout l’émouvante rencontre avec la "petite prune" dans ce vente qui lentement s'arrondit et s'alourdit jusqu'à faire disparaître son nombril. Emilie a mille vies, elle est écrivain, modèle, visiteuse de prison, maman, aime le sexe, les voyages, les cactus et les gâteaux aux amandes.

On rit, on pleure, on la suit aveuglément dans son univers intime qu'elle nous livre sans détour ni tabous et qui résonne comme une expérience universelle.




MON AVIS :

Après la lecture des 5 premières pages de se livre primé en 2015 par les PRIX ROGER NIMER, je savais que j'avais fait le bon choix pour m'évader de mes dernières lectures ici et beaucoup plus sérieuses et dures... Le style est vif, rapide, drôle et surtout épatant. L'auteur a le sens de la formule, elle est éblouissante de dynamisme et elle a une vie peu commune! Contrairement au résumé je ne dirai pas que ce livre résonne comme une expérience universelle, non! Tout le monde n'est pas modèle ou visiteuse de prisons! Tout le monde n'a pas voyagé autant qu'Emilie... Par contre en effet, on se retrouve dans ses réflexions, ses façons de faire.
J'ai beaucoup aimé ce livre, qui fait table raz des grossesses mielleuses et qui prouve qu'on n'a pas besoin de dégouliner de guimauve pour exprimer les sentiments uniques qu'induit la grossesse. Le seul bé-mol... Notre auteur aime vraiment trop le sexe! Elle aime le sexe, plus que les voyages, les cactus ou les gâteaux aux amandes et elle en parle... trop (à mon goût)!
Mais je resterai sur une note très positive pour ce roman que conseillerai d'autant plus aux femmes enceintes qui ne se prennent pas la tête avec plaisir, car c'est "un petit bijou d'émotions" (F.Feuillet, Avantages) et une prose à chaque page!

Bonne lecture