lundi 27 juin 2016

Swap guerre mondiale!




Tu te souviens du SWAP : "Petites recettes du bonheur..." organisé par Iza?
Eh bien, j'ai remis ça!
Le thème : les guerres mondiales...
Mouais... ce n'est quand même pas ma tasse de thé ce thème... Mais bon allons-y!

Dans le colis nous attendions :

1 livre de poche sur le thème
- 1 autre livre de poche que vous avez envie de partager (thème libre)

1 paquet de thé (100g de vrac)
1 marque-page
- du chocolat
- 1 produit d'hygiène simple (savon, ...)
- 1 produit surprise de première nécessité (papeterie, alimentation, ...) ou qui vous évoque tout simplement une guerre

- 1 lettre à cette inconnue qui partage le Swap avec vous 

Me voilà repartie pour l'aventure, mais comme tu commences à me connaitre lecteur... moi la guerre c'est plutôt la fleur au fusil, j'ai donc concocté un colis CROIX ROSE ;)



Chère Anne-Lise,

Nous y voilà! J'espère que tu découvriras ce colis avec autant de plaisir que j'ai eu à le composer. Comme tu es une grande lectrice, je t'envoie plus de livres que prévu, certain achetés pour l'occasion et d'autre retrouvés dans ma bibliothèque.
Pour les livres sur le thème du swap, tu trouveras : Considérations sur Hitler est un livre épatant, comme je te le disais il a une vision différente de la vie de cet homme personne humain individu homo-sapience-sapience! C'est encore pire que ce que j'imaginais, mais nous en reparlerons quand tu l'auras lu. Je t'ai aussi envoyé : Les sentinelles il se lit comme un polard avec un recoupements de personnages et situations. Il se lit vite car il est bien écrit et prenant... Par contre, autant te prévenir certains chapitres sont à vomir si tu es aussi sensible que moi! Mais je conseillerai ce livre même au plus sensible surtout aux ados qui ont du mal à lire, car il a l'avantage de se lire vite et surtout il nous met la réalité en face et participe à notre devoir de mémoire!


Pour les autres : Les ours blancs ont-ils le blues? est un livre dit "scientifique" qui donne les réponses à des questions que tu ne t'es même pas posé ^^ C'est ces livres scientifiques qui m'ont "appris à lire"! Scientifique dans l'âme j'ai toujours lu des trucs de scientifiques, même ado je lisais Science et vie, La recherche... J'ai même lu mon premier Amélie Nothomb en me basant sur le titre plutôt scientifique : La métaphysique des tubes... Imagine un peu ma tête en lisant le bouquin _qui m'a vraiment beaucoup plus soit dit en passant et qui m'a donné goût de lire "autre chose"_  Bref, ce type de livre, je veux le partager avec toi, car il représente l'état d’esprit de beaucoup de scientifique : on peut toujours répondre sérieusement à des stupidités, mais en même temps qui juge de la qualité d'une question. Enfin, rien de plus stimulant que d'étudier un sujet qui change ;)
Je t'envoie également trois petites nouvelles, la première est de Bernard Werber, qui est un auteur un peu scientifique et qui est super-fortiche pour la mise en situation la plus intrigante et crédible possible... Je l'aime beaucoup sauf quand il écrit la fin de superbes trilogies : il a le don de tout gâcher! Comme je ne sais pas si le tu connais, je me permet de te le présenter. Une autre nouvelle est plus à l'eau de rose, mais elle est bien écrites et elle a le mérite d'être courte, ce qui est selon moi un avantage pour ce type de littérature ;) Enfin, une petite histoire pleine de suspens La fille au bikini jaune! J'espère qu'elles te feront passer une bonne soirée ...


Pour le marque-page... Je me devais de faire valoir mon droit à la différence, au pacifisme et rien de tel qu'un soldat rose :) Si tu as l'occasion de voir la comédie musicale du même nom, profites-en, elle est comme tes illustrations préférés: douce, romantique et dure à la fois!

Pour le thé et le chocolat, je ne connaissais pas tes préférences, j'ai donc choisit un thé doux et fruité qui avait la bonne idée de se nommé "LES AMBASSADEURS" et je trouve que ça colle parfaitement au thème... Tu m'en donneras des nouvelles et même si tu n'aimes pas le thé, gouttes-le il saura te charmer. Et pour le chocolat j'ai choisi un de mes préférés, gingembre pour la forme, graine de lin pour le croustillant :)



Ensuite, j'ai réfléchi au produit d'hygiène qui me manquerait le plus en tant de guerre, ce serai tout simplement UN SAVON... En effet, rien de plus agréable que d'être bien propre et si le savon laisse une douce odeur de fruit sur la peau c'est le paradis ... Et en temps de guerre les bains chauds étaient aussi rares que le savon... Alors régales-toi de son odeur en prenant ta douche ;)





Pour la surprise de première nécessité j'hésitais entre trois... du coup j'ai tout mis ^^ En effet, j'aime bricoler de mes mains et j'avais envie de te confectionner un set de papier à écrire vieillit... C'était marrant de reprendre cette vielle technique! Et en même temps, je pensais à tout ce courrier perdu pendant la guerre, ses adieux non reçus c'est triste puis j'ai repensé à Amélie Poulain qui elle aussi vieillit du papier pour la bonne cause... Et du coup j'ai à nouveau le sourire!
Pourquoi la boîte de sardines? Pour les vitamines, oméga trois, calciums, magnésiums ... pas pour l'odeur en tout cas ^^, dans cette petite boîte il y a une mine très nourrissante ce qui me paraît être de première nécessité en cas de guerre... Voilà une recette qui te les fera passer sans soucis : mixe la boîte de sardine entière avec une cuillère à soupe de moutarde et deux de crème épaisse. Rectifie l’assaisonnement et tartine généreusement des bonnes tranches de pain de campagne !
Enfin le sel! Sans cet exhausteur de goût la cuisine devait être bien fade... moins nécessaire que la sardine, il aurait ravi toutes les papilles des civiles, résistants, soldats...

Voilà, tu sais tout et j'espère que ce colis de la  CROIX ROSE t'aura évoqué la guerre mais surtout la paix, car ce que je m’efforce de retenir sur la guerre tout ce qui en ressort de beau et positifs : les ambassadeurs dont le rôle est de maintenir la paix, les lettres des soldats à leurs amours, la solidarité et le partage entre civils, la privation qui nous font profiter du moindre petit plaisir...

J'espère avoir très vite de tes impressions, sur le thé et surtout les livres!

Bonne lecture, bonne dégustation et à bientôt

Alex


Comme tu pourras le remarquer Lecteur, ce swap m'a bouleversé... Il m'a replongé dans une période que j'ai préféré refermer avec mon livre d'histoire de lycée. Mais ce fut une excellente expérience, qui remet un peu les choses à leur place. Qui "oblige" à lire des livres vers lesquels je se serai pas allée et ce n'est pas plus mal! L'horreur du génocide provoqué par Hitler est abjecte, d'autant quand on sait qu'il à volontairement trahi sont peuple pour tuer encore plus de Juifs! Quand on repense à tous ces "scientifiques" qui s'en sortent alors qu'ils ont parfois été cruels ou même juste qu'ils ont fermé les yeux... Mais n'oublions pas non plus, ces Allemands qui ont voulu dénoncer et que l'on n'a pas écouté, ces DONNEURS D’ALERTE qui se sont fait fusilier pour avoir protesté! Des êtres humains pleins de valeur! Hommage à ceux qui se sont battus pour libérer leur pays, ceux qui y sont restés... N'oublions pas ces horreurs pour ne pas reproduire l'histoire! Mais gardons en mémoire l’héroïsme, la générosité dont l'Homme peut faire preuve! Espérons que ça perdure en ces temps modernes...


Mais comme ça ne me ressemble pas de ne pas rester sur une notre plus légère, je teins a précisé que j'ai encore une fois, ADORER participer à ce SWAP, fabriquer du papier vieillit et surtout reprendre mon stylo plume et mon brou de noix pour écrire une longue très longue lettre! J'ai aimé aussi, scruter tout les noms de thé de mon marchant pour trouver celui qui colle avec le thème, se douter qu'il serai bon et en être convaincue lors de la dégustation en magasin... Mettre ma petite note personnelle avec cette boîte de sardine santé! Et enfin, fabriquer un petit sac, pour y glissé du sel de Guérande... Je remercie donc Isabelle, l’organisatrice et Anne-Lise ma swapeuse binôme pour nos échanges et les découvertes qui en ressortent... 


ET MOI J'AI REÇU :




Ma swapeuse est maîtresse de maternelle, elle n'a pu s’empêcher de penser à l'enfance pendant la guerre et c'est donc sur ce thème qu'elle a réalisé ce colis :


Pour représenter l'enfance pendant la guerre elle a choisi l'illustration : Otto de Tomi Ungerer. C'est l'histoire d'un ours en peluche qui raconte sa vie pleine de rebondissement mais surtout pleine d'émotion. Un album tendre et qui finit bien... Je pensais attendre avant de le lire à mon fils, mais après relecture, je pense pouvoir lui lire et trouver les mots pour lui expliquer certaines situations.
Elle a aussi ajouté un savon qui sent bon : "Bonne mémé" et un thé : "Panda" un genre d'ours en pluche lol Enfin, rien de tel qu'un gâteau au chocolat pour ravir les enfants, cette tablette si convoitée en temps de guerre à fini en mousse!

Mais ma swapeuse a le sens du symbole et elle s'en est donné à cœur joie :


Des graines de pensée...
Une bougie...
Une rose noire...
Et une illustration d'une jeune fille "endormie" dans sa baignoire d'où jaillit des coquelicots. L'une et l'autre, nous avons immédiatement pensé au Dormeur du Val...


Et pour le livre sur le thème, elle a choisi un classique de Céline : Voyage au bout du monde... Je vous en parlerai après l'avoir lu!

Voilà, j'ai été très gâtée et j'espère que le colis que j'ai envoyé aura plus aussi!

C'est là-dessus que je tourne cette page, Lecteur... jusqu'à la prochaine!





jeudi 16 juin 2016

J'ai lu : La disparition du nombril




Après deux livres sur la guerre (dans le cadre du Swap Guerres mondiales organisé par Iza) je me suis laissée tenter par un lecture beaucoup plus joyeuse! J'ai lu La disparition du nombril d' Emilie De Turckeim éditer par les éditions Héloïse d'Ormesson en 2014. 



RÉSUMÉ :



Dès l'instant où elle découvre le trait bleu sur le test de grossesse, Emilie se confie à son journal et parle de tout, librement : les anecdotes du quotidien, ses amis, ses amours passées et présentes, son fils de presque deux ans qui babille... Et surtout l’émouvante rencontre avec la "petite prune" dans ce vente qui lentement s'arrondit et s'alourdit jusqu'à faire disparaître son nombril. Emilie a mille vies, elle est écrivain, modèle, visiteuse de prison, maman, aime le sexe, les voyages, les cactus et les gâteaux aux amandes.
On rit, on pleure, on la suit aveuglément dans son univers intime qu'elle nous livre sans détour ni tabous et qui résonne comme une expérience universelle.


MON AVIS :

Après la lecture des 5 premières pages de se livre primé en 2015 par les PRIX ROGER NIMER, je savais que j'avais fait le bon choix pour m'évader de mes dernières lectures ici et beaucoup plus sérieuses et dures... Le style est vif, rapide, drôle et surtout épatant. L'auteur a le sens de la formule, elle est éblouissante de dynamisme et elle a une vie peu commune! Contrairement au résumé je ne dirai pas que ce livre résonne comme une expérience universelle, non! Tout le monde n'est pas modèle ou visiteuse de prisons! Tout le monde n'a pas voyagé autant qu'Emilie... Par contre en effet, on se retrouve dans ses réflexions, ses façons de faire.
J'ai beaucoup aimé ce livre, qui fait table raz des grossesses mielleuses et qui prouve qu'on n'a pas besoin de dégouliner de guimauve pour exprimer les sentiments uniques qu'induit la grossesse. Le seul bé-mol... Notre auteur aime vraiment trop le sexe! Elle aime le sexe, plus que les voyages, les cactus ou les gâteaux aux amandes et elle en parle... trop (à mon goût)!
Mais je resterai sur une note très positive pour ce roman que conseillerai d'autant plus aux femmes enceintes qui ne se prennent pas la tête avec plaisir, car c'est "un petit bijou d'émotions" (F.Feuillet, Avantages) et une prose à chaque page!

Bonne lecture

vendredi 10 juin 2016

J'ai lu : Les Sentinelles


Encore un livre sur la guerre! Toujours dans le cadre du Swap Guerres mondiales organisé par Iza, j'ai envoyer deux livres sur la guerre : Les Sentinelles de Bruno Tessarech éditer par par Grasset & Fasquelle en 2014 & Considérations sur Hitler de Sebastian Haffner traduit et éditer par Perrin en 2009. Aujourd'hui je te parle du premier!

RÉSUMÉ :

"Qui savait quoi?" : question obsessionnelle sur la Shoah, à laquelle ce roman apporte une magnifique réponse en plaçant le lecteur au cœur du drame intime d'une poignée d'hommes de bonne volonté qui appelèrent au secours en vain. Depuis la conférence d'Evian en 1938 jusqu'à la mort du dernier grand témoin en 2000, c'est le demi-siècle le plus noir de notre histoire contemporaine que vie Patrice Orvieto, narrateur inventé de cette histoire vraie. Lorsqu’il rejoint la France libre à Londres, il partage le cauchemar de ces rares "sentinelles", gardiennes d'une vérité qu'elles ne peuvent transmettre. Les éléments les plus récents de la recherche historique confèrent à cette oeuvre de fiction une authenticité impressionnante.

MON AVIS :

Autant la couverture de Considérations sur Hitler et  mon espèce de fascination macabre et non assumée pour Hitler m'ont fait choisir le livre de S. Haffner. Autant je ne serai pas allée chercher Les sentinelles, d'une part par ce qu'il était noyé dans un océan de livre de poche et que sa tranche n'attire pas l’œil comme sa couverture et d'autre part car je n'ai aucune compétence littéraire sur le thème de la guerre et que je ne connaissais pas cet auteur. Pourtant la libraire m'a assuré que c'était une pointure sur le sujet et que le livre bien que poignant se lisait comme un polard!

Elle avait raison, il se lit comme un polard, pour preuve bien que plus court il m'a fallu plus de temps pour décoder Considérations sur Hitler que pour engloutir Les sentinelles! Mais je vais être franche, en refermant ce livre je me suis prise une belle grosse gifle! Et je me suis dit : heureusement que je suis née en 1982 et que je n'ai pas vécu cette "bip", "bip", atroce, "bip", horrible, "bip", "bip" seconde guerre mondiale. Car voilà, il y a les scientifiques qui ont perdu leur éthique devant les possibilités de tests qui leur étaient proposées... Il y a des arrivistes qui ont vu leur seule chance de monter tout en haut de l'échelle. Sans parler des ariens convaincus dont le racisme et la cruauté ne sont plus a démonter! 

MAIS... Car il y a toujours un MAIS!

Il y a les donneurs d’alertes que l'on n'a pas écoutés si ce n'est pas fait taire! Les stratèges (politiciens...) qui malgré leur conscience des atrocités menées dans les camps d'extermination savaient qu'il ne pourrait les arrêter tout de suite. Qu'en mobilisant toutes leur force ailleurs (notamment dans la guerre contre l’Allemagne), ils arrêteraient les bourreaux mais qu'ils condamnaient les déportés le "temps de gagner la guerre"! Il y a les résistants qui voulaient "juste" sauver leur pays et d'autres qui luttaient pour leurs idées ... Ceux qui ignoraient vraiment et ceux qui fessaient semblant... Qu'elle place aurions-nous choisi? Serions-nous capables de mourir pour nos idées, pour sauver  des inconnus?
Ce livre, nous plonge dans une atrocité physique avec des chiffres et des descriptions bien menées (à donner la nausée) mais aussi dans une atrocité psychique, des cauchemars, de la culpabilité...

Ce livre est aussi à conseiller aux lycéens (oui promis après je les laisse lire autant twilight qu'ils veulent), car d'une part il se lit facilement. D'autre part, il rappel des faits, grâce a ses personnages vrais pour la plupart, il montre que la guerre ne se fait pas que sur les champs de bataille et qu'une bataille ne se gagne pas forcément de front et qu'hélas il y a souvent des -comment on dit déjà ?- des dommages collatéraux!

Mais si on va plus loin et qu'on fait un parallèle entre cette époque et la nôtre, nous remarquons que rien ne change! Le gouvernement n'écoute pas les donneurs d’alertes! Les génocides sont camouflés sous forme de guerre civile! Nous ne valons pas beaucoup mieux que tous ces pauvres allemands qui ont souhaité un monde meilleur...

Voilà, j’accompagne cet article d'une chanson : Né en 17 à Leindenstadt de J.J. Goldman qui résume assez mon état d'esprit actuel!

Bonne écoute et bonne lecture...

J'ai lu : Considérations sur Hitler


Lors du Swap Guerres mondiales organisé par Iza, j'ai envoyer deux livres sur la guerre : Les Sentinelles de Bruno Tessarech éditer par par Grasset & Fasquelle en 2014 & Considérations sur Hitler de Sebastian Haffner traduit et éditer par Perrin en 2009. Parlons d'Hitler!

RÉSUMÉ :

A travers ce qui est sans doute l'étude la plus originale et la plus stimulante sur Hitler, Sebastian Haffner donne à comprendre l'action d'un homme qui a su séduire et entraîner dans le meutre de masse une des sociétés les plus modernes de son temps. Le plan de l'ouvrage est inhabituel : Vie. Réalisation. Succès. Erreurs. Fautes. Crimes. Trahison. Sept essaie incisifs, surprenants, stimulants. Septs angles différents pour éclairer le phénomène Hitler. Un livre rare qui allie l'histoire populaire à la plus haute exigence intellectuelle.

MON AVIS :

Un livre indispensable qui devrait être une base pour l'étude de la seconde guerre mondiale! Autant dire que je le recommande!

Le récit est rigoureux, parfois très lourd avec des phrases trop longues qui dégoulinent de parenthèses dans les parenthèses (juste pour y ajouter un petit détaille _sur lequel on revient ultérieurement_ ) qui ont tendance à nous faire perdre le fil de l'idée principale _qui par contre est bonne et bien écrite_ ... Tu saisis l'idée!

Une autre "critique" qui est de mon ressort, est que je n'ai pu lire ce livre qu'avec l'aide de Wikipédia! En effet, les références historiques indispensables pour bien saisir le récit me faisaient défaut... mais ceci seulement sur le premier chapitre!

Alors pourquoi qualifier ce livre d'indispensable et de le conseiller aux pauvres lycéens ? Premièrement si ces lycéens écoutent en classe, ils n'auront pas toute la recherche wiki à faire ^^ Dans un second temps, ce livre est le seul et l'unique qui traite d'Hitler comme il le fait! La plupart des livres historiques se contentent de relater des faits dans l’ordre chronologique. Ce qui est normalement gage d’objectivité mais qui ne permet pas aux cerveaux non politiciens ni machiavéliques de comprendre comment un enchevêtrement de faits peut engendrer une situation... Ce livre va exposer les faits par thèmes "Vie. Réalisation. Succès. Erreurs. Fautes. Crimes. Trahison.", ces thèmes sont traités objectivement et ce même dans leur interprétation. 
-Je me souviens avoir fait des recherches sur l'auteur après avoir lu certains passages. Savoir qu'il était juif et qu'il avait survécu au camp de concentration, "me rassura" mais je salue d'autant plus son objectivité!-

Après lecture de se livre, je me suis rendu compte qu'Hitler n'était pas un homme si intelligent, en effet jusque-là je me disais que cet homo-sapience-sapience devait avoir une intelligence hors normes pour avoir manipuler peuple et gouvernement... En fait non! Il y avait un seul don : la manipulation de masse! A ça s'ajoute un entourage compétent (très peu d'effectifs), la suppression de l'entourage politique, les gouvernements voisins totalement passifs et Hitler peut accéder au pouvoir.
Ce livre permet de comprendre les choses! Fait descendre Hitler du podium des êtres les plus machiavéliques du monde! Il se termine en montrant qu'Hitler est encore pire ce qu'on imagine! Il préférera trahir son peuple pour tuer encore plus de juifs! Ce livre me révolte et me fait vomir... NON PAS LE LIVRE! LE SUJET! Et merci à l'auteur de l'avoir traité avec autant de tallant, d'objectivité et d'originalité!

Bonne lecture...