vendredi 30 décembre 2016

Best Off Couture

Si tu me suis sur Instagram ou Facebook, tu sais que j'aime tricoter et coudre! J'aime le tricot car c'est déstressant, la répétition d'un même geste, le doux et régulier cliquetis des aiguilles et les rangs qui montent doucement! Créée en tricot entraîne la patience et ce n'est plus à prouver la zen attitude! C'est d’ailleurs pour cela que cette activité est en plein essor dans notre monde où tout est facile d'accès, rapide -trop rapide-! Le tricot nous fait ralentir et ça fait du bien...

Mais à trop ralentir, parfois on subit comme une frustration... On voudrait bien, fabriquer des choses nous-mêmes mais pas y passer 6 mois! En effet, parfois on a besoin d'un panier illico, ou même pour les vêtements des enfants qui poussent comme des champignons! C'est pourquoi j'allie la couture au tricot! La couture à pour moi un aspect valorisant! On coupe, on coud, on porte! Je ne dis pas que tout ce fais en un claquement de doigts mais c'est tout de même plus rapide que le tricot. Un dernier avantage, c'est qu'à chaque tenu on progresse!

COUDRE POUR Toi,



Autant je lui ai tricoté des bonnets, une écharpe et un pull, autant je n'ai jamais rien cousu à mon mari... Ah si une pochette de téléphone et une pochette pour PC... Mais rien de fascinant!

COUDRE POUR moi,

Pleine d'entrain et de joie, je me suis lancée avec un modèle d'Intemporel pour future maman. Imagine un peu la scène, je viens de recevoir mon livre d'occasion, je suis allée chercher spécialement pour l'occasion du joli tissu et en plus CE SOIR mon fils dort TÔT! J'avais la soirée pour moi! Je choisis le modèle, je lis toutes les explications... Mouais j'aurai certainement besoin de traduire certaines choses ou vérifier certaines techniques... Puis je recopie le patron, je découpe, je couds sang et eau! Et... le résultat était DÉSASTREUX ! Beaucoup trop large, les finitions étaient compliquées et du coup mal faites... Bref ce fut une très mauvaise expérience qui m'a frustrée pour ne pas dire dégoûtée. Je m'étais presque convaincu de ne faire que des vêtements d'enfants quand mon amie Sophie m'a conseillé d'essayer les modèles de MLM patron!
J'ai donc commencé par le MINUTE ! Idéale pour les impatientes comme moi, en 2h j'avais réalisé mon modèle : patron-coupe-couture! Il est  simple à faire et agréable à porter. Comme tous les modèles de MLM patrons, ils sont modifiables, et je me suis prise au jeu en réalisant avec deux restes de tissu un autre modèle... Bref, je suis très contente de ce modèle.


Puis j'ai testé le CONFORTABLE, avec un tissu jersey épais. Il est très confortable comme son nom l'indique. Il est aussi très facile et rapide à réaliser. Il est taillé assez large, pour le prochain je ne rajouterai pas le centimètre de couture.

Prochain essaie ce sera le MARIE ...


COUTURE POUR euh!

En général, j'aime coudre des vêtements d'enfant. Pourquoi? Parce qu'ils sont petits, simples, que les pièces tiennes sur une table à repasser. Du coup, tout est beaucoup plus rapide à faire. J'ai acheté le livre de couture Modèle de couture pour garçons de 2 à 14 ans de Céline Hoinard. Elle propose des vêtements pour garçons uniquement et c'est assez rare pour être souligné. Les vêtements sont du genre bohème, certaines personnes disent qu'ils ressemblent à des déguisements qu'à des vêtements : j'aime leur style. J'avoue que je n'ai pas fait beaucoup de modèles : la CASQUETTE & la CRAVATE  et le MAILLOT DE DANSEUR. Ces modèles sont vraiment très faciles à réaliser. J'aime tellement le modèle maillot de danseur que mon fils l'a de toutes les tailles, je l'ai même décliné en débardeur!


Pour les pantalons j'ai un tuto et je m'y tien... Bien que maintenant je ressens le besoin de coudre des modèles un peu plus complexes... Pour le moment je n'ai pas encore recherché de modèle et je suis d’ailleurs ouverte à toutes suggestions à ce propos ^^

COUDRE POUR nous...



Ce qui est sympa quand on a une maman et une mamie couturière c'est qu'elles ont toujours du tissu ou du fil à donner! Pendant les vacances j'ai donc fait le plein d'étoffe et de fil à coudre! Le trop-plein... J'ai donc exploité mon fils pour qu'il trie les bobine par couleur... Il est temps de lui préparer la boîte à couleurs Montessori n°3 ;) car il a eu un peu de mal entre le bleu acier et le gris et ainsi de suite lol


Ensuite, en fonction du nombres de bobines, j'ai réalisé des petits paniers en tissus avec mes restes de tissus que je pensais inutilisables... J'ai suivie ce pas à pas qui est très bien fait et rapide!




Et pour notre projet, ZÉRO DÉCHET, j'ai réalisé des sacs en tissu avec de vieux rideaux et des foulards que je ne mettais pas (pour qu'ils ne pèsent pas lourd)! J'ai suivi les instructions de mon livre Déco Couture d'Isabelle Leloup des éditions Marie-Claire (qui est juste superbe!), mais c'est très bien expliqué ici ^^ Petite précision quand on coud sur du voilage, il faut surfiler les pièces avant toute chose! Même avant de couper sinon l'opération devient un vrai casse-tête! 

Voilà, un petit article sans prétention pour faire honneur aux personnes qui vendent ou offrent des tuto très bien fait et qui permettent aux novices dans mon genre de coudre avec plaisir!

Bonne cousette!



jeudi 15 décembre 2016

Viva le chili!



Aujourd'hui je vous propose une recette salée! Celle du chili! En effet, le chili est un plat complet, on y retrouve légumes (tomate, oignon), légumineuse (haricot rouge), féculent (maïs) et viande! Le curry _qui soit dit en passant est un mélange d'épices qu'il contient est un très bon antioxydant, il va donc jouer un rôle dans la prévention de cancer, du vieillissement, le curcuma a aussi des vertus protectrices du foie! Le piment est une source de vitamine E et de capsaïcine qui stimule le métabolisme basal tout en augmentant la sensation de satiété! Joli coup de poker pour un plat si simple :)


LISTE DES INGRÉDIENTS :


4 piments oiseau
2 cuillères à soupe de paprika 
2 cuillères à soupe de curry 
1 oignon 
1 échalote 
3 cuillères d'huile pimentée 
1 branche de thym sel-poivre
140g de maïs
250g de haricots rouges égouttés 
400 gs de chaire de tomate réduite en purée (soit environ 500g de tomates émondées et épépinées) 
400g de viande hachée


Mettre dans votre poêle trois cuillères à soupe d'huile pimentée, faire revenir la viande hachée.
Ajouter l'oignon et l'échalote émincés.
Quand tout est bien doré ajouter la purée de tomates, les épices et faite mitonner les tous 20 minutes.
Ajouter les haricots rouges et le maïs et servir dès que tout est bien chaud...

Inutile d'ajouter du riz, cette habitude européenne n'a de but que de réduire la force du piment. Vous ajoutez inutilement des féculent au plat qui en contient suffisamment pour un sédentaire, réduisez la dose de piment pour ceux qui ne sont pas habitués ... Accompagné d'une bonne salade de fruit de saison, voilà un menu sain et plein d'énergie.

Bon appétit :)


lundi 5 décembre 2016

Vieux pantalon deviendra pantalon d'enfant ^^



Voilà un moment que je te poste du Instagram mes dernières cousettes qui remplissent inlassablement la commode de mon fils! Son papa avait quelques pantalons usés, trop pour être donné mais pas assez pour être jeté! J'ai donc décidé de les recycler en pantalon de petit garçon. C'est d'une part plus économique quand on voit le nombre de trous qu'un enfant peut faire dans la semaine. Et c'est plus écologique, le reste du tissu qui ne me ressert pas, je le stock en attendant l'inspiration ou je le coupe en lanière pour qu'il serve de bourre pour des oreillers ou autres trucs dans ce genre ^^

L'ennuie tu vois quand tu refais un pantalon à partir d'un autre c'est que tu n'es pas riche en tissu... J'ai donc décidé de faire un patron à partir d'un pantalon serré de mon fils! Au fur et à mesure de mes coutures j'ai amélioré le patron et le mode opératoire... En effet, les pantalons sont mettables à Hugo, mais par ce que ce fils de fer est relativement fluet! Un autre petit garçon de taille standard ne rentrait pas dedans... Du coup, j'ai déjà amélioré le patron et maintenant c'est sure je peux te le donner ^^

LE PATRON

Tour d'abord, armes-toi d'un pantalon assez serré si tu recycles le tissu ou d'un modèle simple à reproduire. J'ai pioché dans la commode de mon fils ce jean's de chez Verbaudet déjà malmené par ma machine (en effet, Hugo ne supporte pas les boutons, alors exit les boutons^^) et j'ai reproduit les contours devant et derrière du pantalon sur un morceau de papier.


J'ai retracé la taille pour qu'elle soit droite (cette étape évite les pantalons trop étroits).


Puis j'ajoute 2 cm au patron : 1 cm pour que le pantalon ne soit pas trop serré et 1 cm de couture (je prends 1 cm pour les finitions tu verras).



Je mesure la largeur de la taille soit X et je coupe deux rectangles (pour la ceinture) de 6 cm de large sur 2 fois X de longueur.



LA COUPE

Je reporte mon patron sur le tissu et je coupe les 4 morceaux.

 



LE MONTAGE

Il faut savoir que je n'assemble pas les pantalons comme dans les livres de couture, j'ai pris une "mauvaise" habitude et je n'ai pas envie de la perdre, tant que je ne mettrai pas de fermeture éclair ni de boutons.

Les fourches :





J'épingle et je couds en points droits à 1 cm, les fourches de devant entre elles, puis celle de derrière entre elles. Ça nous donne deux pièces. J'ouvre les coutures au fer à repasser.

L’extérieur :



J'épingle ensuite les deux côtés extérieurs du pantalon endroit contre endroit et je couds en points droits à 1 cm. Encore une fois, j'ouvre les coutures au fer à repasser.

L'entre-jambes :




En suite, vient la couture de l'entre-jambes, j'épingle le tout en m'assurant que les coutures des fourches se superposent.  Je couds en points droits à 1 cm et j'ouvre les coutures au fer à repasser.

Pré-finition :

Je retourne le pantalon et je le repasse, je vérifie qu'il n'y a plus de fil qui dépasse, aucune couture qui a sauté et je commence les finitions.



Qu'entends-je pas finition? Je plie les coutures en deux et je repasse aux points zig-zag. C'est plus net et plus solide!

La ceinture :

Je couds les deux rectangles ensemble à chaque extrémité et ... OUI BRAVO TU AS TOUT COMPRIS :  j'ouvre les coutures au fer à repasser.



Je plie en deux le bandeau, envers sur envers. Je pose endroit sur endroit la ceinture sur le pantalon, j'épingle et je  je couds en points droits à 1 cm sauf sur 3 cm, de façon à pouvoir passer l'élastique.
Je fais les finitions sauf sur les 3 cm (c'est plus facile à faire quand le tissu n'est pas froncé).

Je passe l'élastique, je ne couds et je referme le trou avec uns couture en points droits à 1 cm. Et je n'oublie pas les finitions et un coup de fer.

L'ourlet :

On fait un ourlet en le prenant sur l'enfant ou en se basant sur un autre pantalon! Un dernier coup de faire et une photo!


Voilà un superbe pantalon prêt à porter!


J'espère que les explications sont assez clair, n'hésite pas à poser des questions en bas de l'article ou de poster les photos de tes réalisation!

Bonne couture!