lundi 30 octobre 2017

Parée pour l'hiver!


Salut Lecteur,

Voici quelque jours où je me réveille avant le soleil, que je ferme les volets pour ne pas voir qu’il fait nuit alors que je vient juste de dresser la table... ça y est, l'automne est bien là et l'hiver approche!

Qui dit automne, dit aussi vent, pluie et champignon! Je n'ai aucune compétence pour la cueillette de ces succulentes chanterelles, trompettes et autre amanites, si bien qu'à mon retours de promenade dans les bois, je n'ai rien d'autre à faire que me lover dans le canapé pour tricoter. Enfin une fois que j'ai changer le petit bonhomme qui trouvait très amusant ses essais de tache verte sur le pantalon tout neuf et le crottage en bonne et due forme de ses bottes en plastique!

Alors c'est vrai c'est classique, mais j'aime associer le tricot avec ces saisons froides et humides qui viennent nous souffler dans les oreilles de nous calfeutrer dans son chez soit bien chauffé! Alors comme je sais que je vais être un moment très motivée à tricoté, j'en profite pour tester de nouvelles techniques!

Voilà un moment que j'entends un tas de bonne chose sur les aiguilles circulaires!

QUE CE SOIT :

- c'est géniale, tu n'a plus de couture à faire

OU:

- c'est super léger

OU ENCORE :

- c'est moins encombrant!

J'ai bien décidé de me faire une idée perso sur la chose! Oui mais pour ça il me faut un modèle, facile à réaliser et si possible quelque chose pour moi... Je n'ai ni snood, ni bonnet pour cet hiver, j'opte donc pour ces ouvrages afin de tester dans le tricot circulaire!

J'ai dénichée chez MiliD le tuto pour un bonnet en point de riz tout à fait à mon goût sauf qu'il est en aiguille droite. Et chez Phildar j'ai trouvé cette vidéo qui montre comment utilisé des aiguilles circulaire en cas pratique : le tricot d'un snood en jersey!

Tu te doute bien, que je ne vais quand même pas me faire un snood en jersey alors que j'ai craqué pour un bonnet en point de riz! Donc j'ai utilisé le tuto de Phildar et j'ai décidé de changer le jersey en en point de riz. Une fois le snood tricoté, je verrais si je tricote le bonnet en aiguilles circulaires ou en droites...

LE SNOOD!


Contrairement à ce que préconise la vidéo, je n'ai pas passé une maille de l'aiguille de gauche sur celle de droite et inversement! Non car après deux essais je trouvais ces mailles trop lâches et ce n'était pas pratique du tout! J'ai donc monté 65 mailles au lieu de 64. J'ai placé 33 mailles sur l'aiguille gauche et 32 sur la droite. Au lieu d'échanger les mailles, j'ai tricoté normalement ET quand je suis arrivé à la 33ème mailles de gauche, je l'ai tricoté avec la première maille de droite et mon cercle était fermé dès le premier rang!

Pour le nood, j'ai utilisé 3 pelotes de la laine BALTAZAR n°8 couleur caramel. La laine d'alpaga qui la compose apporte de la douceur à la laine qui donne envie de la laisser autour du coup, la laine à 20% ne pique pas mais chauffe bien et l'acrylique apporte une texture agréable. En trois soirée (une fois les essais terminés) le snood était près à porter! Une bonne trilogie et trois nouvelles tisanes et je tours est jouer ;)

Mes impressions sur les aiguilles circulaires? Pour tricoter une horreur! Par contre le résultat est là. En effet, malgré toute les précautions prises, le fil des aiguilles ne cesse de tourner sur lui même et de dévisser les aiguilles du fils, je ne trouve pas pratique de devoir sans arrêt tirer sur le fils pour replacer tout le monde... Par contre le rendu est super sympas! Je n'ai pas eu de couture à faire et donc mon snood n'a pas de sans, je n'ai pas besoin de vérifier où se trouve la couture pour le mettre...
Donc je reste mitigée, je ne pense pas tricoter un pull en circulaire c'est trop long surtout que de toute façon il y aura des coutures... mais un autre snood surement ;)

LE BONNET!



Vu mon expérience avec les aiguilles circulaires, je me suis contentée de suivre les instruction du tuto! En aiguilles droites n°7! En une soirée le bonnet était prêt! Après série de gaufre le pompon aussi ^^ Il m'a fallu un peu moins de deux pelotes de laine pour le bonnet.

BILAN !

Plutôt positif, mon ensemble ne m'a couter que 12€ de laine et quatre soirées! Bilan, mon fils et mon mari en veulent aussi! Du coup, je vous donne rendez vous dans un mois, pour les modèles version homme ^^

A bientôt Lecteur!





lundi 9 octobre 2017

J'ai lu : Pas de pot pour la jardinière



Une couverture colorée, un titre accrocheur, une héroïne atypique, dynamique qui mène des enquêtes quelque peu originales! Les Éditions Albin Michel ont mis le paquet pour donner envie de lire les œuvres de M.C. Beaton! J'hésitais à acheter la série (14€ le livre) ... Heureusement pour moi la bibliothèque de mon village a déjà investi dans ces romans de nouvelle génération.

RÉSUMÉ :

De retour dans les Cotswolds après de longues vacances, Agatha Raison découvre que son voisin James Lacey, objet de tous ses fantasmes, est tombé sous le charme d'une nouvelle venue au village. Aussi élégante qu'amusante, Mary Fortune est une jardinière hors pair, et la journée portes ouvertes des jardins de Carsely s'annonce déjà comme son triomphe. Mais Agatha Raisin ne s'incline pas avant d'avoir combattu (quitte à se livrer à l'une de ces supercheries peu reluisantes dont elle a le secret)! C'est alors que la belle Mary est retrouvée morte, enfoncée tête la première dans un de ses grands pots de fleurs. De toute évidence, Agatha n'était pas la seule à souhaiter la disparition de sa rivale.

MON AVIS :

Heureuse de voir le livre sur l'étagère de la  bibliothèque, je m'empare donc de l'ouvrage enthousiaste de commencer une lecture dynamique. J'étais pleine d’espoirs quant à l'intrigue et j'avais hâte de découvrir comment notre héroïne pour le moins sympathique allait dénouer le sac de nœuds ... Lorsque le bibliothécaire m'annonce : "vous ne vous ferez pas mal à la tête mais ça se lit"... 

... COUPERET...

Bon j'emprunte moins motivée et je lis. c'est l'histoire d'une femme moderne d'une cinquantaine d'années qui après une vie de travail acharnée dans un milieu des affaires à la limite du requin de la finance (tu vois un peu le tableau, ce n'est pas une enfant de chœur, elle a l'air d'être un personnage fort et déterminé), prend sa retraite dans un mignon petit village que seul les Anglais peuvent nous vendre. Village typique avec des cottages mignons et des voisins souriants et accueillants. Mais où il ne fait finalement pas bon vivre aux vues du nombre de crimes qu'il s'y commet ;)
Donc nous sommes plongé dans la vie -insipide- d'une quinquagénaire complexée par l'arrivée d'une voisine sublime et douée pour tout... Bon premièrement ça ne colle pas avec le personnage vendu dans le résumé. Ça  aurait pu être drôle, si ça avait été habilement décrit en exacerbant la mauvaise foie assumée du personnage mais ce n'est pas le cas! Dommage.

Après 102 pages de jérémiade de vieille fille, le meurtre à lieu! OUF! Je n'y croyais plus! Et après 130 pages d'enquête mal menée, lourde et redondante, nous découvrons le coupable et l'affaire est élucidée en deux pages avec une finalité aberrante... 

Bref, je suis bien heureuse de ne pas avoir acheté les quatre tomes, car mise à part les amuses-bouches de la couverture prometteurs d'un bon menu, je suis restée sur ma fin... Ce livre m'a vraiment déçu de A à Z et je ne reprendrai pas de raisin merci!

vendredi 15 septembre 2017

Bol Bouddha




Tu te souviens, je parlais dans cet article de mieux manger, et dans celui-ci que ce n'était pas une mince affaire! Et voilà qu'en trainant sur Instragram j'ai découvert le bol Bouddha!

Pour la petite histoire les voisins des "bienheureux" remplissaient un bol avec ce qu'il avait à leur offrir en nourriture. Ce qui donnait naissance à une salade diversifiée et bien souvent équilibrée. En effet, l'un donnait quelques légumes, d'autres des graines ou encore des céréales. Cela ne coutait rien à chacun mais nourrissait le Bouddha.

En regardant la composition de ce bol, je m’aperçus qu'il répondait à de nombreuses "exigences" de la nourriture saine toute en laissant place à la simplicité et la diversité! Je me suis donc lancée, pendant une semaine j'ai préparé pour toute la famille des bols Bouddha. Chaque jour les salades variaient, elles alliaient onctuosité, croquant et saveurs hétérogènes! En effet, je n'aurai jamais pensé à manger des cocos de Paimpol en salade et pourtant c'est délicieux. De même, ajouter un peu de cumin ou de 4 épices relève merveilleusement bien une sauce de salade! La moutarde à l'ancienne joue un rôle essentiel et j'ai ressorti de casse-noix du placard! 

On ne s'en lasse pas... mise à part qu'avec un petit 6-8°C manger froid ce n'est pas l'idéale!

J'ai donc réalisé des recettes chaudes en partant sur ce principe,  j'ai donc dans un premier temps préparer des tajines, puis des woks, car la cuisine orientale réalise ce même type de mélanges légumes-noix-céréale et l'asiatique s'y prête aussi facilement. J'ai pris suffisamment d’assurance pour  réalisé des lasagnes sur ce principe. Comment? J'ai tout simplement, émincé tous les légumes que j'avais sous la main, je les ai fait revenir dans une sauteuse avec un peu d'huile et des herbes aromatique. Une fois le jus rendu, j'ai ajouté la sauce tomate, les lentilles, un peu d'épice. Les feuilles de lasagne faisant office de céréale, j'ai saupoudré de graines de lin et de sésame... J'ai utilisé de la crème de soja pour monter les lasagnes et tout était absolument délicieux accompagné d'une salade!

Alors voilà mon conseille, quand tu prépares ton plat, tu ajoutes un peu au hasard les ingrédients du bol Bouddha qui te manque et je t'assure de tu feras de délicieuses découvertes! 

Bon appétit!

mercredi 30 août 2017

Je fais un blocage! Rien de grave juste du tricot ^^

 
J'avais lu un jour sur un blog de couture que pour donner un aspect plus professionnel à un vêtement DIY, il fallait passer un coup de fer à chaque étape de la couture. C'est donc ce que je fais en couture : je repasse avant et après la découpe du tissu. J'ouvre toutes mes coutures au fer à repasser et enfin, je repasse une dernière fois le vêtement complétement assemblé! 
Et c'est vrai, ça fait plus pro!

En ce moment je tricote (ceux et celles qui me suivent sur Facebook, en savent quelque chose). Alors, je me suis posée la question de savoir si une méthode existait pour rendre mes tricots aussi pro que ceux de Aline au pays des mailles ou encore Auguste et Pénélope qui disons-le franchement me rendent verte de jalousie!

Et bien oui, cette méthode existe, elle n'est pas systématiquement nécessaire mais s’avère des plus utiles en cas de tricots un temps soit peu élégant...

Cette méthode c'est le BLOCAGE!

Comme je viens de te le dire pour un bonnet jersey tricoter en aiguille de 12 c'est du temps perdu, préféres le "direct à porter"! Tu gagneras du temps et c'est fait pour ça! Par contre, quand il s'agit d'une layette tricotée en n°2,5-3 alors là, ça vaut le coup de patienter un peu. Le blocage peut prendre du temps mais surement moins que le tricot en lui-même lol

J'ai retrouvé sur le net différentes techniques. Mais voici celle que je préconise pour des pièces à assembler:
1. Mouillage

Ce n'est pas ma photo, c'est celle d'ici

Mouillez vos différentes pièces dans  une eau douce. Tout en douceur, on plonge le lainage dans l'eau et on attend qu'il en soit gorgée. Pour plus de douceur et une bonne odeur, tu peux ajouter une lessive à laine délicatement parfumée... Essores grossièrement les pièces de laine sans les frotter en les serrant un peu dans tes mains.

2. Essorage

Pour essorer d'avantage places les pièces bien à plat sur une serviette de bain et enroules la serviette. Marches ... euh presses dessus. Il s'agit là d'une étape fortement non recommandez après l'apéro!

3. Mise en forme

Épingles tes pièces sur une serviette épaisse en leur donnant la forme que tu souhaites. Enfin celle du modèle quoi...
Attendes que ça sèche (comptes _en fonction de votre essorage_ entre 12 et 24h).

3. Finitions


Si tu as du jersey qui roulotte encore comme sur la photo ! Poses un chiffon bien mouillé sur le tricot et repasses à la vapeur. Et là encore, attendes encore que ça sèche. Fais comme moi, commences un autre travail  ;)
Une fois tout ça réalisé, tes pièces ont et garderont leurs formes, ce qui facilite la couture, mais aussi la reprise de maille pour les colles ou les entres-jambes des combinaisons ...


Pour ma part, je trouve cette méthode bien qu'un peu longue, véritablement indispensable pour avoir un superbe résultat! Je pars du principe que le tricot demande de la patience et donc on est pas à 2 jours près avant d'assembler. Et le résultat est là :)

Tu as déjà assemblé ton vêtement? Ce n'est pas un problème, fais la même chose avec le vêtement entier. Tu ne profiteras pas de la facilité de couture ou reprise, mais ton pull ou autres jeux d'aiguille n'en sera que plus beau :)

J'espère avoir débloqué Lecteur!






mardi 15 août 2017

Les produits laitiers sont nos énemies pour la vie...


 Vous aussi vous êtes de la génération : "Bois du lait c'est bon pour tes os"? Moi c'est mon cas, j'ai souvent entendu dire qu'il fallait 5 produits laitiers pas jour pour être en forme et avoir des os en béton! SAUF que tout ça c'est des MENSONGES! Je ne suis pas là pour faire un énième article qui casse du sucre sur les produits laitier. Mon but est de trouver des sources de calcium autre que le lait, car mon fils n'a rien trouvé de mieux, que de ne plus vouloir boire du lait... Moi qui me demandais comment j'allais pouvoir le sevrer... Mais au cours de mes recherches j'ai vu que vraiment le lait en soit est presque un poison. Je sais dors et déjà que l'humain dois se sevrer vers 3 ans, et je vous explique pourquoi il est important de se sevrer.

Pourquoi les produits laitiers ne sont pas tes amis?


Alors, soyons précis, il ne s'agit pas de tous les produits laitiers. On parle de lait et yaourt! En effet, plusieurs études ont montré qu'une sur-consommation de lait / yaourt augmenterait les risques de cancer et de fractures provoquées par l’ostéoporose. D'autre chercheur mettent le doigt sur d'autres troubles provoqués par la surconsommation de lait comme la migraine, troubles digestifs mais rien n'est prouvé. Et le comble est qu'un trop gros apport en produits laitier ferait chuter le niveau de vitamine D, indispensable à la bonne fixation du calcium! Quand j'ai lu ces articles, je me suis dit, oui, bon si on consomme raisonnablement le lait / yaourt, on y ne risque rien... Sauf que dans le cas du lait la surconsommation est atteinte avec 2 verres de lait journalier et pareil avec les yaourts!
Le fromage lui serait hors de cause...
- Est-ce les lobbys fromagés français qui veulent ça? Où y a-t-il une explication là dessous?
- Le problème du lait c'est le lactose qui acidifie notre bol alimentaire. Cette acidification (entre autres causée aussi pas la viande, les graisses animale et sucre... ) provoque des maux d'estomac, la décalcification des os (ah tien c'est le sujet là!), les crampes... Bref! Le lactose est en très forte concentration dans le lait et les yaourts, mais est quasi absent dans les produits affinés (donc transformé par des bactéries lactique). Moins un produit contient de lactose plus il est digeste et non acidifiant! Non! Non! Reposes ce plateau de fromage et lis la suite!

A quoi ça sert le calcium?



Le calcium est un minéral, il est partout dans notre corps bien que principalement concentré dans les dents et les os! Il sert donc à former les éléments durs de notre squelette!
Mais le calcium n'est pas là que pour le bonheur des anthropologues. Il est aussi indispensable à notre mobilité car le calcium a un rôle non négligeable dans la contraction musculaire. Sans lui (et sans magnésium), nous ne pouvons pas contracter nos muscles et nous ne pouvons pas bouger.
Dans notre cerveau le calcium à un rôle indispensable pour transmettre les influx nerveux. En effet, si tu poses ta main sur une plaque chauffante allumée (chaude quoi!), les cellules réceptrices de ta main envoient un signal à ton cerveau : "fais gaffe ça chauffe, tu ferais bien d'enlever la main". Le long des nerfs c'est des signaux électriques qui font passer le message, mais arriver au cerveau les synapses prennent le relais et envoient un message chimique à nos neurones... Pas de calcium, pas de message, pas de réponse! Du coup, tu te brûles la main! Ça crin!
Ce n'est pas tout, le calcium joue aussi sur la mémorisation, en effet la mémorisation c'est surtout une histoire d’interconnexion entre neurones... qui se fait en outre grâce au calcium! Je viens de faire un très gros raccourcit et je m’en excuse auprès des spécialistes ...
De plus, le calcium aide à réguler les sécrétions salivaires, et pour ne pas nous retrouver à crachoter toutes les 5 minutes, nous avons besoin de calcium pour tout réguler... Dans le même genre (enfin, si je peux me permettre...) le calcium joue un rôle dans la fertilité! Et oui, il aide les spermatozoïdes à se déplacer, ce qui me semble assez pratique en soi!
Enfin, le calcium influe la croissance et la multiplication cellulaire. Il faut savoir que toute les cellules du corps humain (sauf les cellules nerveuses) sont renouvelées au bout de 9 ans. Comme dirai Mr Moustache dans Tu mourras moins bête mais tu mourras quand même : "à 9 ans ton corps est plus jeune que toi..."
Tous ça pour dire, que les produits laitiers ne sont pas tes amis mais que le calcium si!

Alors je mange quoi au juste!


Alors, il faut dans un premier temps un apport en vitamine D, sans qui le calcium sera mal absorbé et fixé! Pour trouver de la vitamine D, il faut trouver du soleil! Facile à dire ^^ Ou alors consommer des poissons gras, du beurre, des œufs et des champignons... Ouf des alternatives à l'huile de foie de morue!
Une fois de morue le stock en vitamine D constitué, il te faudra trouver du calcium, 800mg/jour pour un enfant de 4 à 8 ans, 1300mg/jour jusqu'à 18 ans, 1300mg/jour la plus part de ta vie et à partir de 50 ans il t'en faut 1200mg/jour. Pour t'aider dans ta quête voici où tu trouveras du calcium :

- l'eau riche en calcium, elles ont un goûts prononcés et en plus ça fait du plastique à recycler, mais c'est la forme pour laquelle le calcium est le mieux assimilé. Un verre d'Hépar à chaque repas c'est  c'est 100 mg de calcium journalier.
- les poissons en boîtes consommés avec les arrêtes (ouais... ça existe!) comme les sardines par exemple. Mixées avec un peu de tomate, crème, des herbes et des épices en tartine sur du pain complet; c'est juste trop bon! Avec un salade de mâche c'est le menu gagnant calcium! Mais j'avoue je n'en mangerai pas tout les jours, même pour l'apéro!
- Uses et abuses des herbes aromatiques, dans les plats, les mijotés, les salades! Pour 100g de thym c'est 2000mg de calcium! Donc avec des herbes dans tout tes plats tu garanties un meilleur goût et un apport en calcium systématique. Et à bien y regarder un apéro : bouchées sardine/pain complet, accompagné d'un mojito... C'est se garantir un bon ratio calcium!
- Tu trouveras du calcium dans tout les légumes à feuilles vertes, les légumineuse et les fruits sec!
- Enfin, tu peux aussi manger du fromage qui est un bon garant en calcium, qui enrichira ta flore intestinale d'autant plus s'il est au lait cru et donc t'aidera à mieux affronter les coups de froids, les produits pas très frais mais surtout l'abus le mojito cf ci-dessus lol


Pour faire simple, comme d'habitude on privilégie les légumes (frais et / ou secs), les herbes et poissons gras. On n'oublie pas le fromage et on fait le plein de calcium!


Recette pour apéro 100% calcium :

- des rillettes de sardines (une boîte de sardine à la tomate, un fromage frais, des herbes aromatique, le tout mixé et assaisonné) sur du pain complet.
- des mojitos ( 3 cuillères à café de sucre de canne en poudre, 1/2 citron vers, de la menthe plein plein plein, de l'eau gazeuse, du rhum et des glaçons)
- une table en terrasse ensoleillé
- un paquet de bons copains ;)

Bon ap!



dimanche 6 août 2017

Un carnaval en juin? Oui-oui!

Au bal masqué, ohé, ohé !
Ell' danse, ell' danse au bal masqué
Ell' ne peut pas
S'arrêter, ohé, ohé
De danser, danser, danser, danser, danser...

Tu l'auras compris aujourd'hui on parle déguisement car: "J'adooooooooooooore... déguiser les gens!"


Cette année est un grand cru, car entre l'école, le centre aéré et la nouvelle école, Hugo n'aura fait que TROIS carnavals! A cela s'ajoute Halloween et me voilà l'heureuse créatrice de quatre costumes!


FANTÔMASSE...




Pour commencer, je vais te faire flipper! Wouhouhou! Octobre arrive, ses feuilles mortes et ses citrouilles aussi... et...  ça fou la TROUILLE! Il me fallait trouver un déguisement chaud et flippant pour un ... enfant! Ok un drap, des ciseaux et deux coutures plus tard voilà un déguisement de fantôme digne de ce nom!

Le TANT désiré!



Une fois, le stock de bonbons épuisé, il fallait bien le renouveler! Mais cette fois-ci on ne fait pas peur! Non cette fois-ci on sauve des gens! Hugo est fan de Sam le pompier (oui-oui comme 70% des enfants de son âge... comme quoi TV ou pas!)

Je voulais faire un déguisement assez réaliste et suffisamment confortable pour qu'Hugo le porte le temps du défilé. Je voulais aussi qu'Hugo m'aide à le créer!

La VESTE ANTI-FEU

J'ai donc ruiné customisé un manteau bleu marin en veste anti-feu! Pour cela, Hugo et moi avons coupé la capuche. Puis nous avons collé des bandes de papier d’aluminium en bas de la veste et sur les manches. Enfin, j'ai cousu des boutons en fer sur le devant!

Le PANTALON

Puis, j'ai cousu un pantalon dans un vieux tee-shirt jaune pour compléter la tenue. Pour le tuto toutes-tailles c'est !

Le détail qui tue CEINTURE & BOTTE

Et comme on est un peu pointilleux sur les détailles chez Toi, moi,euh!, on a ajouté une ceinture noire à boucle argentée par-dessus la veste!
Enfin, les DOCs sont devenu le temps d'une intervention des bottes de pompier!

Le TRUC acheté!

Pour plus de réalisme et histoire de faire plaisir à mon petit bonhomme nous avons commandé sur le net un casque Sam le pompier! Et voilà un joli costume trop classe pour moins de 8€ (le prix du casque et des frais de port!)...





Des CARREAU & COULEUR...



Au centre aéré Hugo a fabriqué un masque de clown! Arg! Faut qu'on lui trouve un déguisement adapté! Mais alors là trop facile! On reprend le pantalon de Sam, un tee-shirt coloré et par dessus on met le pyjama à carreaux de toutes les couleurs que tata nous a donné! Trop cool TATA! Un autre déguisement réalisé en un temps recors! Merci tata!





Celui qui existe en DOUBLE!






Enfin dans la nouvelle école d'Hugo, le carnaval a lieu en fin d'année! Du coup, me voilà encore une belle occasion de créer un déguisement! Cette fois-ci Hugo souhaitait être déguisé comme son copain Lohan en OUI-OUI! Que voulez-vous, on ne détrône pas des légendes!
Le déguisement de oui est vraiment très simple à faire, il faut :

UN BONNET BLEU avec une GRELOT



Je l'ai tricoté en aiguille n°6&7 doublant une laine de 3,5. J'ai commencé par monter 56 mailles, puis j'ai tricoté en côtes 2/2 pendant 5 cm. Puis j'ai continué en jersey sur des aiguilles n°7 pendant 16 cm. J'ai diminué en faisant 1 diminution de chaque côté à une maille du bort tout les deux rangs. On ferme avec une couture invisible. Puis on accroche le grelot et hop le tour est joué!

Un TEE-SHIRT ROUGE à BOUTON BLANC

Comme je ne trouvais pas de tee-shirt manches longues rouge, j'ai réalisé le modèle Le maillot danseur du livre Modèle de couture pour garçons de 2 à 14 ans en taille 4 ans en jersey rouge. J'ai ajouté trois petits boutons blanc sous le col. C'est un vêtement rapide à réaliser et qu'il pourra remettre.



Un SHORT EN JEAN'S et UNE CEINTURE JAUNE

Là j'avoue j'ai juste pris un short en jean's dans l'armoire d'Hugo. Pour la ceinture, j'ai cousu un rectangle de 70 cm de long et 5 cm de large. J'ai cousus un côté en flèche et à l'autre j'ai fixé une boucle de vielle ceinture non utilisée. Prends ces même mesures avec 1 cm de plus pour la couture, coudre l'ensemble en laissant de quoi retourner l'ouvrage, refais un couture à 3 mm du bort pour fermer le tout et donné un peu de finition.


DES CHAUSSURES JAUNE & ROUGE à LACETS BLEUS



Pour les chaussures, nous avions une paire de chaussure de chez Décathlon qu'on m'avait donné mais qu'Hugo ne mettait pas car trop amoureux de ses autres chaussures! Hugo et moi avons donc peintes en rouge et jaune avec de la gouache (ce qu'il y a de plus simple)! Pour les lacets, je les ai fait tremper une nuit dans du colorant alimentaire bleu...

Enfin, le FOULARD



Oui et bien là ce n'est pas la même! Je n'avais pas le temps de chercher ni commander de tissu jaune à point rouge sur internet! J'ai donc choisi de le fabriquer moi-même. Au début je pensais coudre les boutons sur le foulard, mais c'est trop chronophage! J'ai pensé ensuite à la peinture et j'ai finalement opté pour du cirage rouge inutilisé à la maison! Hugo m'a aidé à faire les points sur le tissu jaune, puis j'ai découpé deux triangles de 65 cm de base et 38 cm de côté (couture de 1 cm comprise) dans le tissus. J'ai fait une couture incomplète au bord des triangles endroit contre endroit, puis j'ai retourné le foulard et j'ai fait une couture tout le long du foulard pour fermer.

Attention si tu fais la même chose, le cirage n'aime pas le fer à repasser!

Voilà, le costume était créé, un essayage et une séance de photo plus tard... Nous voilà prêt pour le défilé!



Les OUI-OUIs ont fait sensation au milieu de ribambelle de princesses, cow-boys, chevaliers... Les costumes fait maison, étaient presque aussi nombreux que les achetés! Ça fait plaisir de se dire qu'on est plusieurs à aimer faire ses costumes!



Voilà pour Hugo! Je ne résiste pas à mettre des photos de costumes que je m'étais fait il y a ... quelque année! Et oui c'est uniquement pour la frime!

Et toi alors? Tu te déguises en quoi?

samedi 15 juillet 2017

Manger mieux le retour !



Voilà bien longtemps je vous parlais de ma nouvelle expérience nutritionnelle! Et je vous avais promis de refaire le point un mois plus tard... Bon trois mois plus tard! Voici mon bilan ^^

Je vous avais fait un topo sur comment j'allais me nourrir... Et bien là je vais vous dire ce qui ce passe vraiment!

Petit déjeuné !  Musli sans sucre (que je trouve sur mon drive) nature, aux fruits secs ou aux noix (noisette, amande, noix) arrosé de lait de vache (le soja nature c'est infecte et le lait d'amande est super sucrée)... J'ai l'intention de prendre un yaourt au soja maison à la place, ou de me préparer des petits biscuits à base de musli (je vous donne la recette dès qu'elle est parfaitement valisée)... Un thé ou une tisane.

10h! Euh rien... en faite je me prépare un thermos de tisane et je le bois dans la journée.

Déjeuné! Au début, je mangeais beaucoup trop... Depuis j'ai opté pour des petits contenants, vous savez les contenants pour les purées de bébé :D. Du coup, je décompose mon repas comme ceci : 
  • Une entrée de légume (crudités, soupe, légume cuit),
  • Un plat de 2 légumes et 1 légumineuse,
  • Un peu de féculent un jours sur deux (tarte de légume, lasagne, ravioli, riz...)
  • Un fruit.
14 h! Comme pour 10h lol
16 h! Là rien, c'est pour ça que je mange le musli le matin, car j'ai mon apport journalier en noix, noisettes et autres amandes le matin. Si j'ai faim je mange une pomme, sinon des fruits sec ou rien...

Soupé! Alors c'est au soupé que je régule mon appétit du lendemain, si j'ai eu faim toute la journée, je vais me servir des féculents, sinon je reste sur le schéma suivant :
  • Une soupe ou un plat végétarien contenant au moins 3 légumes,
  • Une salade ou autre crudité,
  • Un fruit.

Boisson! Pour le moment, j'achète des eaux type St Yorre, qui ont un petit goût salé et surtout elle compense l'acidité de l'alimentation moderne. Mais nous avons l'intention de d’invertir dans une machine à gaz pour utiliser l'eau du robinet et réduire nos déchets plastiques... Alors je cherche un moyen de compenser le "sel" de ces eaux...

Pour le reste !

Je m'étonne de voir que je ne mange de la viande ou du poisson que le week-end (sauf si j'ai un reste que je déguste la semaine). Je trouve ça plus facile à gérer finalement. Mon mari et mon fils mangeant le midi au travail ou à l'école, je me concocte des petits plats végétarien la semaine et j’intègre de la viande le weekend.
J'ai remplacé tout mes céréales, farine, pâte et riz par leur homologue complet. Le sucre blanc n'est plus dans mes placards, je le remplace par du sucre complet (en cas de recette sèche) ou par du miel ou du sirop de goyave pour les recettes humides (je fini les mises aux points et je vous dit tout!) Par contre j'ai bien du mal avec les remplaçant du lait de vache, je vais tester d'autre alternatives pour le petit déjeuné...

Bilan à 3 mois!

Alors comme je vous l'ai dit, entre mes prévisions et mes actes il y a un peu de différence!

Au début, je me préparai des des menus avec presque 7 parts de légumes par repas... C'est bien mais c'est un peu volumineux... Alors, je me gavais de crudité et autre légume cuit, je ne consommais plus de féculents... Bilan: j’avais faim. Sachant que 7 parts de légume c'est le minimum par jours, j'ai déjà réparti ma consommation sur la journée. Puis, comme mon fils me fait pas mal de petit reste, j'ai opter pour le style bento. Ce qui me permet de varier les plaisirs en maitrisant le volume. J'ai ajouté des féculents à mes menus un midi sur deux en moyenne et le soir de temps à autre et j'ai pris un rythme de croisière. J'en était arrivé à me dire :
"Tien je vais faire quoi avec ma salade de haricot? Ah oui des samoussa d'aubergine et des carottes rappées au 4 épices!"
J'ai commencé à perdre du poids, je me suis sentie en forme et motivée! Je n'avais pas faim, j'ai réduit mes déchets. J'ai repris la piscine avec mon fils (autant dire que ne fais que très peu d'exercice) mais je bougeais quand même :)

Puis, j'ai reçu mes parents à la maison... J'ai commencer par leur faire des plats types salades mélanges, purée carotte / poids-chiche accompagné de poulet, mais hélas j'ai aussi repris le pain blanc, les pâtisseries à la farine blanche... Si bien que je me suis sentie un peu fatiguée et lourde... Ce sont des "erreurs" banales! La prochaine fois, je proposerai plus de crudités en entrée, du pain aux céréales plutôt que du pain blanc et mon métabolisme sera moins perturbé, par contre celui des invités lol

Ce qui est agréable dans ce nouveau mode de consommation, c'est de se créer des recettes, se préparer des menus varié avec les restes! C'est redécouvrir la texture et le goûts des fruits frais! Mélanger des légumes entre eux, c'est les rendre plus savoureux et c'est découvrir des mariages incroyablement réussit ^^ Le tout sans effort, sans culpabilité et sans balance lol
Alors au vu de ses résultats positifs, je vais continué sur ce chemin et je vous tiens au courant dans 3 mois ;)

Bonne journée à tous!



samedi 1 juillet 2017

J'ai lu : Petites recettes de bonheur pour les temps difficiles!



Quelque part en Bretagne
Tard... devant mon écran

Cher Lecteur,

J'espère que cette chronique te trouvera en pleine forme et que tu as bien profité de l'été indien. L’automne approche pour mon plus grand bonheur, nous allons pouvoir re-tester des recettes de soupes et de gâteaux aux épices. Mais trêve de bavardage, entrons dans le vif du sujet : je viens de lire Petites recettes de bonheur pour les temps difficiles co-écrit par Suzanne Hayes et Loretta Nyhan et IL FAUT QUE JE T'EN PARLE!
Ce livre est une correspondance entre deux femmes américaines durant la seconde guerre mondiale. Voilà ce qu'en dit le résumé :

Entre Iowa et Massachusetts de 1943 à 1946.
Depuis que son mari a été appelé à rejoindre les forces alliées pour combattre en Europe, Glory Whitehall s’ennuie. Laissée seule avec son fils de 3 ans, enceinte jusqu’aux yeux, la jeune femme cherche une occupation pour tromper la solitude.
Un beau matin, Rita Vincenzo reçoit la lettre d’une inconnue du Massachussetts…
Entre Glory, jeunette impulsive, et Rita, femme de poigne au grand cœur, se tisse une amitié au fil de la plume. Une correspondance entre deux femmes séparées par des centaines de kilomètres, accidentellement rapprochées par l’absence de leurs époux, partis sur le front.
Étayée d’instants complices, de joies, de peines, de drames, cette correspondance offre à chacune des deux femmes un moment de réconfort unique dans un monde bouleversé par les échos de la guerre qui menacent de saper leur courage.
Comment vivre dans un monde sans hommes? Comment égayer le quotidien lorsque tout est rationné? À qui confier le mal-être, la souffrance de celles qui attendent, impuissantes et fébriles des nouvelles des époux, des fils qu’elles ont vus partir de l’autre côté de l’océan?
Trois ans de correspondance, autant de partage de recettes, de conseils de jardinage, de confidences inavouées… pour l’une des plus belles histoires d’amitié jamais écrites.

La prose des deux femmes est typique des années 30 : elles se vouvoient, leur style est courtois, leur plume est du bon goût de l'époque.
Au fur et à mesure de la correspondance, nous plongeons dans la vie américaine de l'époque : l'attente des nouvelles des soldats partie en héros, le rationnement, l'effort de guerre et l'émancipation de la femme, qui sont des sujets fort intéressants en soit. Mais le livre aborde aussi des sujets plus psychologiques comme l'évolution d'une femme avec la maternité, les relations familiales et l'influence de l'éducation sur notre vie...
L'ouvrage traite aussi de sujets encore plus poignant comme les retours (ou pas) des soldats, la vie d'un couple qui se retrouve après une douloureuse séparation, l'amitié, le pardon... J'ai beau essayer de recenser tous les sujets, je ne peux pas! Je dirai qu'il y a autant de thème abordé qu'on peut en aborder pendant une correspondance de trois ans.
En plus d'une lecture agréable, les thèmes hétéroclites, ce livre nous permet de nous interroger sur l'évolution de l'Homme et de la société après la guerre. Il y a l’émancipation de la femme bien sur qui est selon moi une évolution plus que normale mais ce n’est pas tout. En effet, dans une de ses lettres Rita parle de l’Amérique avec fierté, expliquant que l'Amérique une terre de la seconde chance, d'avenir, de non-jugement et de liberté. Elle explique les prisonniers allemands sont bien accueilli et bien traité dans les camps et qu'elle est fière de cela... Mais qu'en est-il des camps de prisonniers actuels? Pourquoi ce sont-ils tant barbarisés?
De même, le voisinage a un rôle important dans ce livre. il juge, il méprise parfois! Mais le plus souvent il stimule, aide aussi. Les voisines sont solidaires, c'est une mouvance qu'on retrouve de plus en plus actuellement. Pourquoi l'avoir perdu?
Et ce rationnement qui oblige à économiser, rapiécer, inventer des nouvelles recettes est paradoxale aux vues de notre société actuelle super consommatrice.

Bref, ce livre sous ces allures de "petit bouquin plaisant" est un chef d’œuvre littéraire. Ils soulèvent de nombreux sujets, poussent le lecteur à faire des parallèles entre la vie des années 40 à nos jours... Et tout cela est abordé avec la douceur d'une amitié naissante et au travers d'yeux féminins... Je le recommande donc chaudement.

Amitié.

Pour un avis supplémentaire sur le livre, tu peux lire cet article.

vendredi 30 juin 2017

Oreiller chimère!



Nous prévoyons de bientôt rénover sa chambre et donc d'y mettre une décoration définitive! Les couleurs seront bleu, gris et vert! Le bleu/gris (les couleurs préférées d'Hugo... ça change du rose!) en couleur principale et le vert par petite touche pour égayer la pièce! 

Alors j'ai déjà beaucoup d'idées en tête , mais une chose est sur c'est qu'il aura un petit coin lecture! Et rien de mieux qu'un coin plein d'oreiller pour se lover en compagnie de son livre préféré! J'ai donc prévu de faire des oreillers à Hugo avec dans les tons de sa chambre... Et ça tombe bien, car je ne sais pas toi, mais moi quand je commande de la laine, j'ai toujours la main lourde! Lors de ma dernière commande chez Phildar, j'ai acheté 8 pelotes de Rapido colorie Denim! Avec ça j'ai tricoté deux bonnets (père & fils), un snood (pour l'école) et une écharpe (pour le reste du temps car ça tien quand même plus chaud) et  mais il me restait encore une pelote et demie!

Je me suis donc lancer dans la conception d'un oreiller carré de 35 cm de côté mi-laine / mi-tissus!



CÔTE LAINE!


Prévois une pelote et demie de laine n°7 et les aiguilles qui vont avec. Un petit carnet et deux bonnes soirées!

  • Monte 40 mailles, 
  • Tricote selon :
Rang 1 : tout endroit.
Rang 2 : 4 mailles envers, *2 mailles endroit, 4 mailles envers*,  répètes le motif * à * jusqu'au bout.
Rang 3 : tout endroit.
Rang 4 : *1 maille envers, 2 mailles endroit, 3 mailles envers*,  répètes le motif * à *  termines les 4 dernières mailles avec 1 maille envers, 2 mailles endroit, 1 maille envers
  • Rabat les mailles et c'est fini!

CÔTE TISSU!


  • Coupe un carré de 38 cm de côté.
  • Replis le tissu de chaque côté comme sur la photo, pour coudre c'est plus facile, en effet le pied-de-biche ne se prendra pas dans la laine.
  • Couds en laissant 10 cm pour retourner l'ouvrage.
  • Bourre de mousse, et ferme avec une couture invisible!

Voilà un joli oreiller dans les tons pour la future chambre de mon fils!



Sitôt posé, sitôt squatté!


jeudi 15 juin 2017

Hachit parmentier 100 patates!



Désolée pour la référence dans le titre mais je me devais de vous la faire ;)! 

Aujourd'hui une recette éco-recette qui recycle les restes et permet de manger sainement tout en se faisant plaisir aussi lol

Matériel pour 6 personnes !


  • 2 grosses patates douces
  • 4 grosses carottes
  • des champignons
  • 1 oignon
  • des herbes aromatiques (fraiches ou sèches)
  • de la sauce tomate
  • des restes de viandes
  • un peu de crème de soja (facultatif)
  • Sel, poivre et huile d'olive
  • une salade
  • une vinaigrette à l'huile de colza

Méthode!



Épluchez, coupez et cuisez les patates douces, et les carottes à la vapeur (ou l'eau, dans ce cas gardez un peu d'eau de cuisson pour lier la purée).
Frottez et émincez les champignons. Faites les revenir à sec avec une branche de romarin et réservez.
Faite doré l'oignon dans de l'huile d'olive, ajouter un peu d'épice (à définir en fonction de la viande) si vous le souhaitez et la viande mixée.
Versez la sauce tomate et laisser mijoter un peu.
Pendant ce temps, écrasez les patates douces et les carottes avec un presse-purée car le mixeur donnerait une texture trop élastique. Pour fluidifier la purée ajouter un peu d'eau de cuisson ou de la crème de soja.
Mélanger les champignons, les herbes et la purée dans un saladier.
Dans un plat allant au four, déposer la préparation à base de viande puis recouvrez de purée.
Faites un joli dessin (pourquoi pas un sourire) avec la fourchette et enfournée à 200°C pendants 20 minutes (la purée doit croustiller sur le dessus).
Accompagné d'une bonne salade à la vinaigrette d'huile de colza!

Pour une version végétarienne remplacez la viande par un mélange de restes de lentilles c'est extra!

Bon appétit...

mardi 30 mai 2017

Hiboux,choux... Orange!

Ces derniers temps je suis au repos imposé par ma sage-femme et surtout par un bébé un peu pressé de nous rencontrer. Mes trois heures allongées quotidiennes se révèlent plutôt fluctuantes en lecture et tricot.

Mon dernier projet fut pour mon grand! Un pantalon confortable en coton jersey avec des couleurs variées et peps et un gilet orange pour rester dans le flachis! Autant mon fils aime le résultat final autant je ne suis pas du tout satisfaite du tricot. C'est rare et c'est pourquoi je me permets d'en parler...


LE PANTALON !



Pour le pantalon c'est toujours le même modèle que tu retrouveras ici. J'ai juste ajouté 1 cm au patron pour le rendre plus large. J'ai ajouté une ceinture pour que le pantalon remonte bien et j'ai fixé de l'élastique derrière uniquement. Enfin pour un effet bouffant tant prisé par mon fils, j'ai mis de l'élastique au pied... Autant dire que ce pantalon est super agréable à porter. Il est confortable comme un jogging, chaud comme un pyjama et fun comme un pantalon DIY ;) C'est simple, il est porté chaque semaine!

LE GILET !



Et comme un pantalon n'arrive jamais seul, j'ai souhaité réaliser un gilet à Hugo. Je me suis inspirée du modèle "Blouson enfant " n°13 du catalogue Notre collection pure MERINOS de chez Phildar. La laine n'existant plus, j'ai regardé le tableau de conversion et j'ai choisi la laine Atout orange qui se tricote en aiguilles n°5. 

Mais le modèle est en points jersey et je m'ennuie un peu avec ce point, j'ai donc choisi de faire le demi-devant droit et gauche en points de riz. Je n'ai rien changé aux nombres de mailles ni aux diminutions... Les mesures sont respectées même si le point de riz me semble plus serré. OUF! 



Si j'ai un autre reproche à faire à ce modèle c'est les innombrables coutures... J'ai horreur de coudre la laine! J'ai donc cousu les différentes pièces et j'ai préféré relever les mailles du col plutôt que de réaliser une bande d'encolure. J'ai suivie les mêmes instructions, cote 2/2 sur 6 cm. 

Pour la bande de finition que l'on est censé coudre avec la fermeture éclair, j'ai là aussi relevé des mailles et ticoté des côtes 2/2 sur trois centimètres de chaque côté. 

Et les boutons?

C'est juste pour la décoration car mon fils adore ces petits boutons!




L'ENSEMBLE!


Voilà, un ensemble bien agréable à regarder et à porter, car très coloré et confortable.




Mais je reste perplexe sur la qualité de la laine et son rendu. La texture de la laine n'est pas jolie, elle n'est pas nette en tout cas pas aussi nette qu'une MERINOS et je trouve donc le conseil de Phildar mal avisé. De plus elle est très élastique, et tricoté serré en n°5 ne rend pas le travail plus net. C'est décidé je ne tricoterai plus avec de la grosse laine. C'est vrai ça monte plus vitre que le n°3 mais c'est tout de même moins joli...

Je ne te recommande donc pas le catalogue Notre collection pure MERINOS de chez Phildar, car d'une part la laine Marinos n'est plus en vente et que sa remplaçante ne la vaut pas. Et d'autre part car les modèles sont tous en jersey et qu'ils demandent beaucoup de couture...

Aller ça n'arrêtera pas mes aiguilles surtout que maintenant j'ai un peu de temps pour tricoter. Et ça n'empêchera pas mon fils de porter son super joli gilet poule avec son pantalon Hibou ^^


lundi 15 mai 2017

Des légumes, des légumes et encore des légumes! Oui mais c'est bon!


Je vous en palais sur Facebook, j'ai lu le livre pour "bien manger" et en ce moment je test! Je vous en parle plus longuement dans un prochain article. Cette nouvelle façon de moduler les repas stimule ma créativité et voici une recette de salade pour végétarien (enfin si il mange les œufs non fécondés) sédentaire! Pour les autres vous pouvez ajouter quelques crevettes et une portion de riz :)

 

Mixte végétarien sédentaire pour deux :)

Pour la salade :

100 g de salade verte
100 g de haricots verts cuits
200 g de mini-poivron
200g de carottes
10 tomates cerises
1 échalote
130 g de pois chiche (à cuire la veille)

Pour la sauce :

1 jaune d'oeuf de poule élevées en pleine air!
1 cuillère à café bombée de moutarde
1 peu d'huile de colza
1 cuillère à café de curry
1 cuillère à soupe de graine de lin
des herbes aromatique émincées
sel - poivre

La recette :

Coupez la salade et le mini-poivrons en lanière, les haricots verts en petits tronçons, râpez les carottes et émincez l’échalote. Mélangez le tout dans un saladier et ajoutez les pois chiches.
Faites la mayonnaise en mélangeant énergiquement (ou comme moi avec un fouet électrique) le jaune d’œuf et la moutarde, ajouter progressivement l'huile de colza. Une fois la mayonnaise prise, ajouter le curry, les graines, les herbes, salez un peu et poivrez.
Mélanger deux belles cuillères à soupe de mayonnaise dans la salade.

Cette salade vous fournit 4 portions de légumes (sur les 7 préconisés), une portion de légumineuse pour les fibres, un bon ratio omégas 3 et 6 ainsi que des antioxydants avec la sauce! Pas de viande ni de produit acidifiant, donc on peut saler un peu... Et sérieusement elle est vraiment trop bonne même mon mari (anti-légume) l'adore!

Et bon appétit bien-sûre !

lundi 1 mai 2017

J'ai lu : Les lettres de rose




Encore une fois, guidée par ma conseillère en littérature Isabelle, j'ai découvert Les lettres de Rose de Clarisse Sabard des Editions Charleston. Ce livre a beaucoup plu à Isabelle mais aussi a de nombreuses lectrices au point qu'il reçut le Prix du Livre Romantique en 2016.

RÉSUMÉ:

Lola a été adoptée à l'âge de trois mois. Près de trente ans plus tard, elle travaille dans le salon de thé de ses parents, en attendant de trouver enfin le métier de ses rêves : Libraire.
Sa vie va basculer lorsqu'elle apprend que sa grand-mère biologique, qui vient de décéder, lui a légué un étrange héritage : une maison et son histoire dans le petit village d'Aubéry, à travers des lettres et des objets lui apprenant ses origines.
Mais tous les habitants ne voient pas d'un bon œil cette étrangère, notamment Vincent son cousin.Et il y a également les beau Jim, qui éveille en elle plus de sentiments qu'elle ne le voudrait...

MON AVIS :

A l'image d'Amélie Poulin qui bouleverse son destin juste en retrouvant une boîte de vieillerie dans un mur, notre héroïne va retrouver son passé dans la correspondance de ses ancêtres. J'adore le principe de se plonger dans les souvenirs des autres de découvrir au fil des cartons : des bibelots, des breloques riches de leur histoire... Notre héroïne va découvrir son passé afin de mieux construir son futur tout en agrémentant son présent de nouvelles rencontre et amitié.

J'ai aimé lire ce livre, il est bien écrit, agréable avec des descriptions de paysage qui donne envie de changer de région et des personnages attachant. L'Histoire est respectée et nous plonge dans l'aberrance du passé tout en faisant des parallèles avec le présent nous rappelant que tout n'est pas réglé (homosexualité, émancipation de la femme, choix de vie...) De plus _sans vouloir trop en dévoiler_ ce livre nous emmène dans les années folles, la mode et la révolution industrielle, des sujets que j'adore!

La saga de la famille de Lola est vraiment bien menée : les personnalités des ancêtres sont toutes particulières mais réalistes.

Le livre nous interroge sur l'importance de nos racines, sur l'influence d'un choix sur la vie des gens... Tout en restant très agréable à lire.

Je trouve juste que l'histoire est un peu trop dégoulinante de bonheur et que l'héroïne ingurgite trop facilement ce passé que je trouve d'assez tragique. Quelles scènes de colère ou de pleur auraient garnie la tragédie et enrichit le texte. Mais ce n'est que mon avis de cartésienne qui a toujours besoin de rendre les choses plus réalistes...

Je dirais donc je j'ai aimé ce livre mais qu'il aurait pu être encore plus prenant. Ce n'est pas un coup de cœur mais une bonne lecture.

Aller je te laisse avec Renan Luce et Mes racines


dimanche 30 avril 2017

Je vois la vie en bleu!



L'hiver est là! En Bretagne il s'accompagne de vent, de pluie et de VENT (oui je l'ai déjà dit, mais il est vraiment très présent!)

Alors du coup, la mamie d'Hugo lui a tricoté un petit ensemble bonnet & snood qu'il portait avec plaisir... Jusqu'à ce que le bonnet ne devienne trop court et qu'il ne couvrit plus assez ses oreilles! Et personnellement je trouve les snoods bien pratiques pour l'école mais pas du tout efficaces! Rien de mieux qu'une bonne écharpe pour se sentir au chaud!

J'ai donc profité des soldes chez Phildar, pour commander des pelotes de laine n°7 Rapido colorie Denim! Ce numéro d'aiguille permet de monter assez vite et à la différence des aiguilles plus grosses, les mailles sont moins grossières... Au dépars, je voulais me lancer dans un modèle de bonnet de lutin, tu sais celui qui part en pointe (comme le bonnet de oui-oui), sauf que le pompon est relativement lourd et comme la laine rapido à vite fait (ceci est un jeu de mot assumé) de se détendre, mon fils aurai perdu don bonnet toute les deux minutes!

Alors j'ai simplement opté pour un bonnet classique, à peine plus long de façon à donner un léger effet tombant sur la tête de mon bonhomme! 

BONNET

Pour un tour de tête de XX cm, il te faudra X pelotes de laine n°7, des aiguilles n°6 et n°7!

  • Montes 52 mailles sur les aiguilles n°6,
  • Tricotes en côte 2/2 sur 5 cm :

Rang 1 : *deux mailles endroit, deux mailles envers*, répète le motif * à *
Rang 2 : tricote les mailles comme elles viennent
et ainsi de suite...

  • Tricotes ensuite en aiguille n°7 du point de riz (*1 maille endroit, 1 maille envers*, répète le motif * à *) pendant 21 cm de hauteur totale!
  • Pour finir tricotes les mailles 2 à 2 pendant deux rangs de suite, coupe une bonne longueur de fils.
  •  Rabats le fils dans les mailles restantes, sers bien car plus c'est serré moins le trous au dessus du bonnet est gros lol
  •  Couds les deux côtés du bonnet ensemble.
  •  Fait un pompon de 7 cm de diamètre et fixe le sur le haut du bonnet.

En trois soirées le tour est joué! Un joli bonnet qui couvre bien la tête et surtout les oreilles de mon lutin :)


ÉCHARPE 

Il te faudra 2 pelotes de laine n°7, des aiguilles n°7!

  • Montes 15 mailles sur les aiguilles n°7,
  • Tricotes ensuite en aiguille n°7 du point de riz (*1 maille endroit, 1 maille envers*, répète le motif * à *) jusqu'à épuisement des deux pelotes!

Une soirée plus tard, l'ensemble est terminé et prêt à porté!


MES IMPRESSIONS

Comme je te le dis, plus haut, tricoté en n°7 est très gratifiant, le résultat est assez sympa et le tricot monte vite! La laine Rapido est très agréable à tricoter, en effet, elle est douce, légère et elle a un petit coté brillant très agréable à l'oeil une fois l'ouvrage terminé! Mais elle se détend très vite et peluche aussi ce qui rend l'ouvrage beaucoup moins brillant et net! Mais mon impression reste très bonne malgré tout!  La prochaine fois, je testerai une autre qualité de laine pour voir!

Aller, l'hiver n'est pas fini, à toi de t'y mettre maintenant :)